basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

SAISON 2014-2015 (Ligue 2)

 

 

 

Pts

G

N

P

p

c

diff

1

Troyes

78

24

6

8

61

24

+37

2

Gazélec Ajaccio

65

18

11

9

49

37

+12

3

Angers

64

18

10

10

47

30

+17

4

Dijon

61

17

10

11

44

34

+10

5

Nancy

58

15

13

10

53

39

+14

6

BREST

57

14

15

9

41

27

+14

7

Le Havre

55

14

13

11

47

37

+10

8

Laval

54

11

21

6

41

34

+7

9

Auxerre

52

12

16

10

48

42

+6

10

Sochaux

52

13

13

12

39

37

+2

11

Niort

50

11

17

10

41

42

-1

12

Clermont

49

12

13

13

43

47

-4

13

Nîmes

46

12

10

16

44

57

-13

14

Créteil

45

10

15

13

44

52

-8

15

Tours

44

12

8

18

49

54

-5

16

Valenciennes

42

10

12

16

34

51

-17

17

AC Ajaccio

41

9

14

15

32

42

-10

18

Orléans

40

9

13

16

36

47

-11

19

Châteauroux

32

7

11

20

31

63

-32

20

Arles-Avignon

30

7

9

22

31

59

-28

 

Meilleurs buteurs :
1. Le Bihan (Le Havre) : 18 buts
2. Koné (Niort), Kodjia (Angers) : 15 buts
.., Adnane (13 buts dont 5 pour Brest), Alphonse (6 buts), Courtet (5 bits), Grougi (5 buts), ...

3e rang : Ewolo, Grech-Angelini, Ratajczak, Laborde, Khlaed, Pérez, Belghazouani, Sea, Falette, Orlach, Baudouin, Kergastel
2e rang : Thébaux, Guichard, Lachuer, Martial, Cuvillier, Traoré, Verdier, Samassa, Ranneaud, Chardonnet, Wessely, Hartock
1er rang : Makonda, Alphonse, Moimbé, Grougi, Dupont, Kermarec, Buquet, Ramaré, Belaud, Tritz, Doumbia

 

 

Effectif :
- Gardiens : Alexis Thébaux, Joan Hartock.
- Défenseurs : Ismaël Traoré, Simon Falette, Wilfried Moimbé, Gaëtan Belaud, Stéphane Tritz, Tripy Makonda, Johan Martial, Brendan Chardonnet.
- Milieux : Johann Ramaré, Manuel Pérez, Bruno Grougi, Chahir Belghazouani, Birama Touré, Bryan Pelé, Abel Khaled, Alexandre Cuvillier, Bilal Hamdi, Cheick Doumbia, Jason Ranneaud.
- Attaquants : Gaëtan Laborde, Alexandre Alphonse, Gaëtan Courtet, Nicolas Verdier, Youssed Adnane, Mamadou Samassa, William Sea.
- Entraîneur : Alex Dupont.

 

Coupe de France :
7e tour : 15/11/2014 : Grâces (DSR) – Brest : 0-5 (Samassa, Samassa, Samassa, Verdier, Sea)
8e tour : 06/12/2014 : Brest – Paris FC (National) : 0-0/0-0/4-3
1/32e : 03/01/2015 : Brest – Laval (Ligue 2) : 1-0 (Grougi)
1/16e : 21/01/2015 : Cholet (CFA2) – Brest : 1-1/1-3 (Laborde, Laborde, Belghazouani)
1/8e : 12/02/2015 : Metz (Ligue 1) – Brest : 0-0/0-0/3-4
1/4 : 05/03/2015 : Brest – Auxerre (Ligue 2) : 0-0/0-0/3-4

 

 

Coupe de la Ligue :
1/16e : 06/08/2013 : Brest – Gazélec Ajaccio (Ligue 2) : 1-1/1-1/2-4 (Grougi)

 

 

Championnat de France :

 

 

 

Buteurs

Pts - clst

1ère j

04/08/2014

Brest – Clermont : 2-1.............

Grougi, Alphonse............................................

3 - 5e

2e j

08/08/2014

Niort – Brest : 0-0....................

.....................................................................

4 - 5e

3e j

16/08/2014

Brest – Angers : 0-0................

.....................................................................

5 - 7e

4e j

22/08/2014

Orléans – Brest : 1-0...............

.....................................................................

5 - 12e

5e j

29/08/2014

Brest – Nancy : 2-0.................

Verdier, Martial...............................................

8 - 5e

6e j

12/09/2014

Nîmes – Brest : 0-0.................

.....................................................................

9 - 5e

7e j

19/09/2014

Brest – Arles-Avignon : 1-0.....

Alphonse.......................................................

12 - 3e

8e j

23/09/2014

Sochaux – Brest : 0-0.............

.....................................................................

13 - 4e

9e j

26/09/2014

Châteauroux – Brest : 1-1.......

Samassa.......................................................

14 - 6e

10e j

06/10/2014

Brest – Tours : 2-0...................

Alphonse, Verdier...........................................

17 - 3e

11e j

17/10/2014

Laval – Brest : 2-2...................

Alphonse, Alphonse........................................

18 - 4e

12e j

24/10/2014

Brest – Gazélec Ajaccio : 3-0..

Grougi, Laborde, Belghazouani........................

21 - 3e

13e j

31/10/2014

Auxerre – Brest : 0-3...............

Falette, Grougi, Alphonse................................

24 - 2e

14e j

08/11/2014

Brest – Le Havre : 1-0.............

Moimbé.........................................................

27 - 1er

15e j

21/11/2014

Valenciennes – Brest : 0-1......

Traoré...........................................................

30 - 1er

16e j

28/11/2014

Brest – Créteil : 2-2.................

Laborde, Khaled.............................................

31 - 2e

17e j

14/12/2014

Dijon – Brest : 1-0...................

.....................................................................

31 - 3e

18e j

20/12/2014

Brest – AC Ajaccio : 2-1..........

Grougi, Grougi................................................

34 - 3e

19e j

10/01/2015

Troyes – Brest : 1-0.................

.....................................................................

34 - 3e

20e j

16/01/2015

Brest – Niort : 0-0....................

.....................................................................

35 - 3e

21e j

26/01/2015

Angers – Brest : 1-2................

Belghazouani, Moimbé....................................

38 - 2e

22e j

30/01/2015

Brest – Orléans : 1-1...............

Courtet..........................................................

39 - 2e

23e j

09/02/2015

Nancy – Brest : 2-1.................

Courtet..........................................................

39 - 2e

24e j

16/02/2015

Brest – Nîmes : 3-1.................

Courtet, Adnane, Adnane.................................

42 - 2e

25e j

20/02/2015

Arles-Avignon – Brest : 1-0

.....................................................................

42 - 2e

26e j

28/02/2015

Brest – Sochaux : 1-1.............

Adnane..........................................................

43 - 5e

27e j

09/03/2015

Brest – Châteauroux : 3-0.......

Samassa, Touré, Cuvillier................................

46 - 2e

28e j

13/03/2015

Tours – Brest : 1-1...................

Adnane..........................................................

47 - 5e

29e j

20/03/2015

Brest – Laval : 0-0...................

.....................................................................

48 - 2e

30e j

06/04/2015

Gazélec Ajaccio – Brest : 1-1..

Martinez (csc).................................................

49 - 4e

31e j

11/04/2015

Brest – Auxerre : 0-1...............

.....................................................................

49 - 4e

32e j

20/04/2015

Le Havre – Brest : 1-1.............

Courtet..........................................................

50- 4e

33e j

24/04/2015

Brest – Valenciennes : 1-0......

Pelé..............................................................

53 - 4e

34e j

28/04/2015

Créteil – Brest : 2-1.................

Courtet..........................................................

53 - 5e

35e j

04/05/2015

Brest – Dijon : 0-0...................

.....................................................................

54 - 6e

36e j

08/05/2015

AC Ajaccio – Brest : 2-1..........

Hamdi............................................................

54 - 6e

37e j

15/05/2015

Brest – Troyes : 2-1.................

Adnane, Pelé.................................................

57- 6e

38e j

22/05/2015

Clermont – Brest : 1-0.............

.....................................................................

57- 6e

 

La saison 2014-2015 :

 

Fort d'une saison précédente terminée en boulet de canon, le Stade Brestois vise la montée en Ligue 1 pour cette saison 2014-2015. Durant l'intersaison, l'objectif a été de réduire la masse salariale avec le départ de joueurs en fin de contrat (Mendy, Dernis, Ayité) tout en conservant la majeure partie des joueurs ayant contribué au spectaculaire redressement de la seconde partie de la saison précédente (Thébaux, Grougi, Alphonse). Pour compléter le groupe, le Stade Brestois fait signer quelques joueurs d'expérience comme Cuvillier, Belghazouani, Samassa.

Petit événement au stade Francis Le Blé pour l'ouverture de la saison, avec la réception de Clermont, premier club professionnel dirigée par une femme, Corinne Diacre. Menés 1-0, les Brestois égalisent sur un penalty assez généreux et finissent par l'emporter au courage et au mental, sur le score de 2-1.
Pour la seconde journée, Brest se montre solide et ramène le 0-0 de Niort. La réception d'Angers constitue le premier test de la saison; les Brestois dominent les débats, se créent de belles occasions mais frappent systématiquement sur le gardien et concèdent donc le nul, 0-0.

Nicolas Verdier (3e journée, Brest - Angers : 0-0)

 

La défaite à Orléans, 1-0, ternit quelque peu le début de saison brestois. Rapidement menés, les Brestois ont vainement couru après le score et ont même plutôt failli frôler le 2-0 que le 1-1.
Mais les Brestois se reprennent bien, en battant Nancy, autre prétendant à la montée, sur le score de 2-0.
Le déplacement à Nîmes se termine sur le score de 0-0 mais les Brestois ont frappé à trois reprises sur les montants.
En battant ensuite Arles-Avignon, difficilement sur le score de 1-0, Brest profite des défaites des quatre premiers, Troyes, Dijon, Angers et Orléans, pour faire la bonne opération et monter sur le podium.
Se profile alors une semaine avec deux déplacements. Le match nul 0-0 ramené de Sochaux est positif car Sochaux a frappé deux fois sur les montants mais avec un nul 1-1 ramené de la lanterne rouge, Châteauroux, Brest a plutôt laissé filer deux points. Meilleure défense du championnat, Brest est également la moins bonne attaque.
Pour prétendre à quelque chose dans ce championnat, les Brestois devront conserver leur solidité mais également se montrer plus réalistes. C'est ce qu'ils font en battant Tours 2-0, match interrompu pendant près d'un quart d'heure en seconde mi-temps à cause d'une panne d'éclairage. Brest monte alors à la 3e place.
Les Brestois croient ensuite tenir leur match référence à l'extérieur, à Laval où ils mènent 2-0 à l'heure de jeu. Mais l'expulsion sévère de Moimbé change la donne et Brest ne repart finalement de Mayenne qu'avec un match nul 2-2.
Jouer en supériorité numérique peut donc être un avantage et les Brestois vont le vérifier en recevant le Gazélec Ajaccio, alors surprenant deuxième au classement. L'expulsion du capitaine corse pour une faute sur Verdier qui se verra poser 14 points de suture sur la cheville, change le cours de la partie et Brest inscrit trois buts pour l'emporter 3-0 et reprendre place sur le podium. 3-0, c'est le même tarif que les Brestois appliquent à Auxerre le week-end suivant et cette fois-ci, ils tiennent leur match référence à l'extérieur grâce à une probante victoire où Brest s'est montré très costaud.

Ismaël Traoré (8e journée, Sochaux - Brest : 0-0)

 

Les Brestois enchaînent les victoires et confirment en écartant une belle équipe du Havre 1-0 à Francis Le Blé, prenant alors la tête du championnat. Brest aligne une 4e victoire consécutive en allant s'imposer 1-0 à Valenciennes et confirme ainsi sa solidité.
La réception de Créteil, en la présence de Drago Vabec, est plus difficile. Privé d'Alphonse et de Samassa, Brest déjoue en attaque et ne trouve pas de solution. Créteil se montre plus réaliste et marque par deux fois. Mais, dans un sursaut d'orgueil, Brest arrache l'égalisation 2-2 sur un coup-franc sublime de Khaled. Brest perd tout de même deux points et laisse Dijon reprendre les commandes du championnat.Après une qualification arrachée aux tirs au but face au Paris FC, leader du National, pour le compte du 8e tour de la Coupe de France, Brest se déplace à Dijon. Le choc au sommet aboutit à une partie cadenassée. Alors qu'on se dirige vers un 0-0, le match connaît un cruel dénouement pour Brest avec un but concédé contre son camp sur un cafouillage à la 90e minute. Brest laisse Dijon prendre 4 points d'avance et voit Troyes lui passer devant, alors que Sochaux revient également fort derrière. Nancy, par contre, cède du terrain.

Alexandre Alphonse (18e journée, Brest - AC Ajaccio : 2-1)

 

Pour la dernière rencontre avant la trêve, Brest reçoit l'AC Ajaccio. Grâce à deux penalties de Grougi, Brest l'emporte 2-1 mais souffre en fin de match pour conserver son avantage. Les Brestois passent donc la trêve de Noël sur le podium, à la 3e place, à deux points des leaders, Troyes et Dijon, et avec 3 points d'avance sur le 4e.

Pour la reprise en 2015, en coupe de France, le Stade Brestois s'impose 1-0 en 1/32e de finale face à Laval. Mais dès la semaine suivante, le championnat reprend ses droits avec un nouveau choc, un déplacement à Troyes. Mais, comme à Dijon, Brest encaisse un but contre son camp. Pourtant dominateurs, même s'ils se trouvent réduits à 10 puis à 9, les Brestois concèdent une défaite 1-0 et voient Troyes s'échapper au classement. Alors que les absents sur blessure se font de plus en plus nombreux, Brest concède le nul 0-0 à domicile face à Niort puis, en 1/16e de finale de la Coupe de France, se qualifie par la toute petite porte à Cholet, 3-1 après prolongations.
Amputée de presque une moitié de titulaires, c'est une équipe brestoise amoindrie qui se déplace à Angers, équipe en forme du moment et revenue à 3 points. Mais la roue tourne cette fois-ci dans le bon sens car Brest l'emporte 2-1 dans les arrêts de jeu, un Angevin détournant le ballon dans son propre but. Brest remonte alors en seconde position au classement.
Mais Brest retombe ensuite dans ses travers, en concédant le nul dans les arrêts de jeu face à Orléans puis en perdant 2-1 à Nancy, deux matchs où les Brestois ont pourtant mené 1-0 grâce à leur nouvel attaquant, Courtet, mais ont ensuite cessé de jouer.
Brest poursuit son périple lorrain en se rendant ensuite à Metz en 1/8e de finale de la Coupe de France. La rencontre face à la lanterne rouge de Ligue 1 se joue aux tirs au but et Brest y obtient une qualification pour les 1/4 de finale, niveau qu'il n'avait plus atteint depuis 1983.

Gaëtan Courtet (22e journée, Brest - Orléans : 1-1)

 

La qualification à Metz a permis aux Brestois de retrouver leur vertu défensive et la belle victoire 3-1 contre Nîmes montre un renouveau offensif plein de promesses avec l'apport des recrues du mercato, Courtet, Adnane et Pelé. Mais Brest rechute aussitôt en perdant 1-0 à Arles-Avignon, lanterne rouge du championnat, à l'issue d'un match indigne d'un prétendant à la montée. Brest est encore 2e au classement mais a grillé beaucoup de jokers et près d'une demi-douzaine d'équipes se tiennent alors en 2 points. Brest n'est pas en grande forme comme le prouve le match nul 1-1 devant Sochaux au stade Francis Le Blé.
C'est pourtant à ce moment que le Stade Brestois a une énorme opportunité d'atteindre les demi-finales de la coupe de France avec la réception d'Auxerre, autre équipe de Ligue 2. La qualification à Metz a permis aux Brestois de retrouver leur vertu défensive et la belle victoire 3-1 contre Nîmes montre un renouveau offensif plein de promesses avec l'apport des recrues du mercato, Courtet, Adnane et Pelé. Mais Brest rechute aussitôt en perdant 1-0 à Arles-Avignon, lanterne rouge du championnat, à l'issue d'un match indigne d'un prétendant à la montée. Brest est encore 2e au classement mais a grillé beaucoup de jokers et près d'une demi-douzaine d'équipes se tiennent alors en 2 points. Brest n'est pas en grande forme comme le prouve le match nul 1-1 devant Sochaux au stade Francis Le Blé.
C'est pourtant à ce moment que le Stade Brestois a une énorme opportunité d'atteindre les demi-finales de la coupe de France avec la réception d'Auxerre, autre équipe de Ligue 2. Mais Brest passe à côté de l'événement et se fait éliminer aux tirs au but.

Mamadou Samassa (27e journée, Brest - Châteauroux : 3-0)

 

Dès lors, les Brestois doivent se remobiliser pour se consacrer pleinement au championnat.
La victoire obtenue 3-0 à domicile contre Châteauroux permet aux Brestois de rester dans le groupe de tête mais est un peu en trompe-l'oeil car les Brestois n'ont pas livré une bonne prestation. D'ailleurs, le week-end suivant, ils ne ramènent qu'un point de Tours, match nul 1-1, et sont ensuite tenus en échec par Laval, 0-0.
Après un week-end de trêve internationale, arrive un match charnière avec un déplacement au Gazélec Ajaccio, alors 4e au classement. Alors que Dijon et Angers ont chuté, Brest ramène le match nul, 1-1, du stade de Mezzavia. Seuls deux points séparent, le 2e du 5e : le Gazélec Ajaccio, Angers, Brest et Dijon se tiennent toujours dans un mouchoir de poche. Mais Brest va subir un coup d'arrêt en perdant à domicile 1-0 face à Auxerre. Les Brestois effectuent pourtant une de leurs meilleures prestations depuis plusieurs semaines mais les Auxerrois marquent sur leur seul tir de la partie...
Brest décroche et obtient ensuite un nul presque inespéré 1-1 au Havre tant les Havrais ont dominé la rencontre. Le podium est alors à trois points. Si Brest bat Valenciennes 1-0 et reste à trois point d'Angers et du podium, cette victoire n'est pas rassurante car symptomatique du mal brestois lors de cette saison : un bon début de rencontre, un but marqué et ensuite Brest recule et déjoue.

Bryan Pelé (33e journée, Brest - Valenciennes : 1-0)

 

D'ailleurs, le mardi suivant, malgré un bon début de match à Créteil et un but marqué rapidement, Brest s'incline 2-1 dans les arrêts de jeu. Les Brestois ratent là une belle occasion de revenir sur Angers, défait à Troyes. Le podium reste certes à trois points mais ce sont maintenant deux équipes, Angers et Dijon, que Brest doit dépasser.
La réception de Dijon est l'occasion de refaire son retard sur les Bourguignons. Mais les Brestois ne peuvent faire mieux qu'un 0-0. Même si mathématiquement, tout reste possible, la montée s'éloigne pour des Brestois qui semblent démobilisés et perdent 2-1 sur le terrain de l'AC Ajaccio. Ce n'est qu'après la journée suivante, au soir de la 37e journée que Brest dit adieu à la montée malgré une victoire, pour le prestige, face au leader du championnat, Troyes. Lors de la dernière journée, Brest s'incline 1-0 à Clermont et termine le championnat en 6e position, à 7 longueurs du podium.

 

 

Cette saison laisse une grande sensation de déception car le Stade Brestois a raté une belle occasion de remonter en Ligue 1. Les Brestois ont réalisé une très bonne première partie de championnat, avec une 3e place à la trêve. Meilleure défense, Brest était tout de même plus à la peine en attaque. Les renforts offensifs du mercato hivernal ont finalement peut-être plutôt déstabilisé le groupe et n'ont pas permis d'augmenter la puissance offensive alors que la solidité défensive allait se lézarder. Trop souvent, les Brestois ont donné l'impression de cesser de jouer au cours d'un match, défaut déjà présent dès le début de saison, mais la roue tournait alors dans le sens de la réussite. Ce fut presque un miracle que Brest soit resté aussi longtemps dans la course à la montée, mais les autres concurrents ont également fortement piétiné. C'est sans doute là que résident les regrets car il y avait une réeelle opportunité de rejoindre l'élite lors de cette saison 2014-2015.