basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

SAISON 2017-2018 (Ligue 2)

 

 

 

Pts

G

N

P

p

c

diff

1

Reims

88

28

4

6

74

24

+50

2

Nîmes

73

22

7

9

75

37

+38

3

AC Ajaccio

68

20

8

10

62

43

+19

4

Le Havre

66

19

9

10

53

34

+19

5

BREST

65

18

11

9

58

43

+15

6

Clermont

63

17

12

9

54

36

+18

7

Lorient

62

18

8

12

61

46

+15

8

Paris FC

61

16

13

9

46

36

+10

9

Châteauroux

60

17

9

12

50

50

0

10

Sochaux

53

15

8

15

51

62

-11

11

Auxerre

47

13

8

17

51

55

-4

12

Orléans

46

12

10

16

52

61

-9

13

Valenciennes

45

12

9

17

50

64

-14

14

Lens

43

11

1

17

48

49

-1

15

Niort

42

11

9

18

47

60

-13

16

Gazélec Ajaccio

41

11

8

19

35

60

-25

17

Nancy

38

9

11

18

39

54

-15

18

Bourg-en-Bresse

36

10

6

22

50

87

-37

19

Quevilly-Rouen

33

9

6

23

45

66

-21

20

Tours

23

5

8

25

34

68

-34

 

Meilleurs buteurs :
1. Bozok (Nîmes) : 24 buts
2. Alioui (Nîmes), Matéta (Le Havre), Siebatcheu (Reims) : 17 buts
..., Charbonnier (9 buts), H. Diallo (9 buts), Faussurier (8 buts), Berthomier (6 buts), Butin (6 buts), ...

 

 

3e rang : Ratajczak, Jézéquel, Orlach, Baudouin, Kergastel, Larsonneur, Fabri, Léon, Padovani, Pascal, Lachuer, Joubert, Sbicca
2e rang : Coeff, Kiki, Magnon, Mayi, Magnetti, Ngassaki, Butin, Jacob, Bernard, Chardonnet, H.Diallo, Castalletto, Charbonnier, Sissoko, Weber, Z. Diallo
1er rang : Berthomier, Pintor, Henry, Pi, Belaud, Robert, Le Saint, Furlan, Lorenzi, Grougi, Faussurier, Gastien, Labidi, Autret

 

 

Effectif :
- Gardiens : Gautier Larsonneur, Julien Fabri, Donovan Léon.
- Défenseurs : Anthony Weber, Jean-Charles Castalletto, Quentin Bernard, Gaëtan Belaud, David Kiki, Brendan Chardonnet, Valentin Henry, Zakaria Diallo.
- Milieux : Julien Faussurier, Jessy Pi, Mathias Autret, Jason Berthomier, Alexandre Coeff, Johan Gastien, Bruno Grougi, Ibrahima Sissoko, Zacharie Labidi, Pierre Magnon.
- Attaquants :Habib Diallo, Gaëtan Charbonnier, Edouard Butin, Kevin Mayi, Lenny Pintor.
- Entraîneur : Jean-Marc Furlan.

 

 

Coupe de France :
7e tour : 12/11/2017 : Plédran (R2) – Brest : 0-3 (Autret, Pi, H. Diallo, Charbonnier, Charbonnier).
8e tour : 02/12/2017 : Concarneau (N1) – Brest : 2-2/3-2 (H. Diallo, Berthomier)

 

 

Coupe de la Ligue :
1er tour : 08/08/2017 : Paris FC (Ligue 2) – Brest : 0-0/3-4 tab

 

 

Championnat de France :

 

 

Le résumé de la saison :

 

Après avoir frôlé la montée la saison précédente, le Stade Brestois repart avec un effectif à nouveau largement modifié. La mise en route est difficile mais les Brestois montent ensuite en puissance et alignent une belle série. Mais friable défensivement, Brest reste fragile et connaît à l'automne une passe plus délicate. Avant Noël, les Brestois mettent un nouveau coup d'accélérateur et finissent l'année 2017 avec 4 victoires, ce qui les place à la trêve à la 5e place, à égalité de points avec le deuxième.
Le début d'année 2018 est cependant difficile. L'équipe brestoise manque toujours de solidité défensive, connaît un hiver assez mitigé et glisse jusqu'à la 10e place au classement. Après une défaite à domicile face à Tours, la lanterne rouge du championnat, le club connaît quelques remous, avec des tensions entre Jean-Marc Furlan et la direction du club. Les joueurs se solidarisent autour de leur entraîneur et vont aligner les victoires dans la fin de championnat. Contrairement à la saison précédente, Brest répond présent dans le sprint final et termine le championnat en 5e position. Cette 5e place permet au Stade Brestois de disputer les pré-barrages où ils chutent d'entrée au Havre.

 

 

Grougi, buteur contre Châteauroux (1ère journée)

Grougi, buteur contre Châteauroux (1ère journée)

 

 

La saison 2017-2018 :

 

 

Après avoir raté de peu la montée au printemps 2017, le Stade Brestois doit de nouveau reconstruire une nouvelle équipe du fait du départ de nombreux joueurs en fin de contrat et en prêt la saison précédente. Ce sont ainsi Castan, Pelé, Battocchio, Maupay, Joseph-Monrose qui quittent le club. Pour les remplacer, Fabri, Wéber, Castelletto, Kiki, Pi, Autret, Berthomier, Butin, Charbonnier arrivent.

 

Le début de saison brestois est compliqué. Pour l'ouverture de la saison, après avoir mené 2-0 contre Châteauroux, les Brestois craquent dans le dernier quart d'heure et s'inclinent 3-2. La semaine suivante, les Brestois repartent de Corse avec une défaite 2-1 contre l'AC Ajaccio. En Coupe de la Ligue, Brest perd aux tirs au but contre le Paris FC et quitte une nouvelle fois la compétition dès son entrée en lice. Le Stade Brestois finit par prendre son premier point en faisant match nul 0-0 à domicile contre le Gazélec Ajaccio. Les Brestois trouvent leurs marques et s'imposent 4-2 à Lens, partie interrompue durant un 1/4 d'heure à cause de l'envahissement du terrain. Ils confirment leur redressement en s'imposant ensuite à domicile 2-1 devant Nancy. En parallèle, Brest poursuit son recrutement et renforce son attaque avec le retour en prêt de H. Diallo et l'arrivée de Mayi.

Butin, pour le but de la victoire à Reims (6e journée)

Butin, pour le but de la victoire à Reims (6e journée)

 

Le calendrier est difficile mais les Brestois réalisent un hold-up en allant s'imposer 1-0 à Reims. C'est ensuite Le Havre qui se présente à Francis Le Blé et dont Brest vient à bout, 1-0, grâce à un but à la 89e minute. Le Stade Brestois aligne une 5e victoire consécutive en allant s'imposer 2-0 à Niort. Toutes les séries ont une fin et la série victorieuse s'arrête avec un match nul 1-1 contre le Paris FC. Mais les Brestois se reprennent aussitôt en allant gagner 2-1 à Tours et montent alors sur le podium.
Mais Brest va connaître ensuite un coup d'arrêt. Tenus tout d'abord en échec 1-1 à domicile par Auxerre, les Brestois s'inclinent ensuite lourdement 4-0 à Nîmes avec deux expulsions, puis chutent à la maison, 1-0 face à Orléans.
Ils ne ramènent ensuite qu'un match nul 0-0 de Valenciennes puis perdent 4-2 dans le derby au Moustoir contre Lorient. Brest reste alors sur une série de deux points en cinq journées et descend à la 10e place au classement. Mais Brest se relance, avec une difficile victoire 1-0 à 10 contre 11 contre Sochaux puis une victoire 2-1 à Clermont après avoir été malmené pendant près d'une heure.

Larsonneur arrête un penalty à Clermont (17e journée)

Larsonneur arrête un penalty à Clermont (17e journée)

 

 

En Coupe de France, après une facile entrée en matière pour le 7e tour avec une victoire 5-0 contre Plédran (R2), le Stade Brestois chute dès le 8e tour, avec une défaite 3-2 après prolongations contre Concarneau (N1). Après avoir maîtrisé le match et mené 2-0, les Brestois se sont écroulés dans les dernières minutes. Les Brestois se reprennent en championnat et terminent l'année 2017 par deux victoires contre des mal-classés, 3-0 à domicile contre Bourg-en-Bresse et 4-1 à Quevilly-Rouen. A la trêve, Brest occupe la 5e place, à égalité de points avec le 2e, et finalement, compte 34 points, soit un point de moins que la saison précédente.

 

La reprise en 2018 est difficile car les Brestois se font surprendre 3-2 au stade Francis Le Blé par l'AC Ajaccio et vont ensuite faire match nul 1-1 au Gazélec Ajaccio. Tenus en échec 1-1 par Lens, ils concèdent lors de la journée suivante un match nul 2-2 contre Nancy, après avoir pourtant mené 2-0. Face au learder incontesté du championnat, Reims, Brest réalise un bon 0-0 mais chute ensuite au Havre, 1-0. Il est temps pour Brest de faire une nouvelle série, et cela commence par un victoire 2-0 devant Niort puis par une victoire 1-0 acquise dans les arrêt de jeu au Paris FC.

 

A Auxerre, les Brestois fêtent leur but avec leur entraîneur (29e journée)

A Auxerre, les Brestois fêtent leur but avec leur entraîneur (29e journée)

 

Mais les Brestois chutent ensuite, 1-3 à domicile, face à Tours, la lanterne rouge du championnat. Le Stade Brestois n'est pas décroché au classement mais cette défaite fait mal et fait apparaître quelques remous en interne, entre Jean-Marc Furlan et la direction du club. Les joueurs répondent sur le terrain et soutiennent leur entraîneur en allant s'imposer 2-1 à Auxerre, pourtant une des équipes les plus performantes sur le début d'année 2018. Forts de ce nouvel état d'esprit, les Brestois vont cependant chuter à domicile face à Nîmes et voient l'écart se creuser avec le haut de tableau. Mais, après un match nul à Orléans, ils vont enchaîner les victoires : Brest bat Valenciennes 3-1 et prend largement le dessus sur Lorient avec une superbe victoire 3-0.

Charbonnier marque contre Quevilly-Rouen (37e journée)

Charbonnier marque contre Quevilly-Rouen (37e journée)

 

Après un match nul à Sochaux, les Brestois poursuivent leur remontée au classement en battant Clermont, 1-0. Le Stade Brestois s'est complètement relancé dans la course aux barrages et va gagner 4-2 à Bourg-en-Bresse avant de l'emporter 2-0 face à Quevilly-Rouen à domicile. Les Brestois occupent la 4e place avant la dernière journée mais vont souffrir au-delà de la fin du match à Châteauroux, terminé sur un score nul de 2-2. Le Havre s'est imposé face à Tours et a doublé Brest mais Lorient perd nettement à Quevilly et Clermont fait finalement match nul devant le Paris FC.

 

Faussurier contre Le Havre (pré-barrages)

Faussurier contre Le Havre (pré-barrages)

 

Le Stade Brestois termine finalement le championnat en 5e position et se rend chez le 4e, Le Havre, pour la première manche des pré-barrages. Les Brestois dominent mais ne se montrent pas dangereux, au contraire des Havrais, qui contrent et inscrivent deux buts. La saison 2017-2018 s'achève ainsi par cette défaite 2-0 en barrages.