basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

31.08.18 | Un voyage fructueux

Trois jours après son élimination en Coupe de la Ligue au Havre au terme d’un match fou, le Stade Brestois s’est parfaitement remis à l’endroit en s’imposant sur la pelouse de l’AJ Auxerre (0-2). Face à un adversaire à l’effectif très étoffé, les Ty-Zefs ont d’abord fait le dos rond en profitant des maladresses auxerroises puis ont planté deux coups de poignard en une minute. Et l’addition aurait même dû être plus lourde.

L’an passé, c’était devenu une marque de fabrique, une spécialité de la maison. Le Stade Brestois avait montré toute l’année de belles facultés à s’imposer hors de ses bases avec un total de 9 succès en déplacement. Cette saison, on semble reparti sur les mêmes bases. Après avoir ramené la cagnotte de Troyes au début du mois, les hommes de Jean-Marc Furlan ont remis ça sur le terrain d’un prétendant aux dents longues. 


Les Auxerrois pourront longtemps regretter leur première période pavée de bonnes intentions mais aussi de terribles maladresses. On a ainsi vu Merdji tenter sa chance (5e ; 35e), Barreto également (6e), Mancini sans plus de succès (25e ; 37e)…etc… Au total sur les 45 premières minutes, l’AJA aura frappé dix fois au but pour aucun tir cadré. Et le Stade Brestois dans tout ça ? Kevin Mayi s’est mis en évidence en se créant tout d’abord une belle situation conclue par une frappe trop écrasée (14e) puis en perforant le milieu auxerrois pour servir sur un plateau Gaëtan Charbonnier qui perdait son duel face à Westberg (34e).

0-0 à la pause donc mais un très bon 0-0 avec du jeu et des occasions. C’est ensuite que les Brestois allaient véritablement prendre la direction des opérations. Dans un premier temps, Jessy Pi lançait parfaitement Charbonnier en profondeur mais le duel était encore remporté par le portier auxerrois (55e). Partie remise puisque les Ty-Zefs allaient trouver l’ouverture quelques minutes plus tard. Au bout d’une belle ouverture de Mathias Autret, Charbonnier contrôlait au bord de la ligne et remettait en retrait pour Anthony Weber, resté aux avant-postes. Le défenseur central ne se faisait pas prier pour fusiller Westberg (0-1, 59e).


Et comme ce fut le cas déjà au Havre mardi, les Brestois enchaînèrent à la vitesse de l’éclair pour doubler la mise. Lancé en profondeur, Charbonnier se repayait un duel avec le gardien de l’AJA et cette fois prenait le dessus ! (0-2, 60e). Un break synonyme de victoire tant les Finistériens contrôlaient le reste de la partie, n’étant que peu inquiétés par des attaques locales désordonnées. Et s’ils ont repris le chemin de Brest avec deux buts à leur compteur, les protégés de Denis Le Saint pourront regretter que M. Lepaysant, l’arbitre de la rencontre, soit presque le seul à ne pas avoir vu la frappe d’Autret franchir la ligne à la 67e minute. Anecdotique en prenant du recul. C’est en tout cas un succès qui va permettre au SB29 de passer la trêve internationale sereinement avant de préparer la réception du Gazélec Ajaccio à Le Blé le 14 septembre.


(crédit photos : Stéphanie Grossetete/AJA)