basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

28.09.18 | Reçus cinq sur cinq !

En dominant largement Châteauroux (5-1), vendredi soir à Le Blé, le Stade Brestois 29 a enchaîné avec un cinquième succès de suite en championnat. Et retrouve, du même coup, sa place sur le podium ! Avant le match en retard entre Béziers et Lens, les Ty-Zefs sont même deuxièmes. Quelle série !

Encore une belle soirée à Francis-Le Blé… Deux semaines après avoir corrigé le GFC Ajaccio (4-1) sur la même pelouse, victoire prolongée par celle de Grenoble (1-2), les Ty-Zefs ont poursuivi sur leur lancée lors de la 9e journée de Domino’s Ligue 2. Déjà séduisants avant la pause, les joueurs finistériens ont mis le pied sur l’accélérateur en seconde période, face à une équipe castelroussine réduite à neuf et impuissante face à l’enthousiasme local. On commence à s’y habituer !


Le ton était donné dès le coup d’envoi, la formation mise en place par Jean-Marc Furlan (un onze identique à celui de Grenoble) trouvant rapidement ses marques. A la 3e minute, une première frappe de Mathias Autret était difficilement détournée par le gardien visiteur. Un simple avertissement, bientôt suivi de nouveaux assauts sur la cage berrichonne. Déséquilibré près de la surface, N’Goma aurait pu obtenir un pénalty mais Monsieur Petit ne bronchait pas et sanctionnait même le Brestois pour simulation (9e) ! À force de mettre sous pression la défense adverse, les Brestois obtenait la récompense attendue : à l’affût sur un ballon aérien à l’entrée des 16 mètres, Autret expédiait sa volée du droit dans le petit filet du gardien Pillot, surpris (1-0, 19e).

L’ambiance montait crescendo dans les tribunes, d’autant que les Rouge et Blanc restaient entreprenants. Mais à l’approche de la demi-heure, Châteauroux sonnait la révolte. Plus incisifs en contre, les hommes de Jean-Luc Vasseur semaient le doute. Si Tounkara ne trouvait pas le cadre (29e), Boukari, lui, n’avait besoin de personne pour transpercer l’axe brestois et loger sa frappe des 20 mètres hors de portée de Larsonneur (1-1, 35e).


Une égalisation de courte durée puisque les Ty-Zefs repassaient devant juste avant le retour aux vestiaires. Bis repetita, c’est encore Autret qui s’y collait, au terme d’un joli mouvement offensif côté droit, conclu de près (2-1, 41e). Un score plus logique au vu de la qualité de jeu déployée lors de ses 45 minutes initiales. En début de seconde période, la Berrichonne soufflait le chaud puis le froid. Dans un premier temps, Merghem loupait deux belles opportunités de ramener les siens à 2-2 (46e et 47e), mais dans la foulée Operi était exclu pour un accrochage irrégulier sur N’Goma, lancé en profondeur (48e).

Un véritable tournant dans ce match, qui allait ensuite se transformer en calvaire pour les Castelroussins. Décidément intenable, Autret venait défier Pillot, le crochetait, et obtenait un pénalty indiscutable. En maître artificier confirmé, Charbonnier se chargeait de le convertir (3-1, 57e). En position de force, les Finistériens n’avaient pas l’intention de s’arrêter en si bon chemin. Pour ses grands débuts à Le Blé, le gaucher Yoann Court se signalait rapidement d’un long centre sur la tête de Faussurier, idéalement placé pour alourdir le score (4-1, 68e).


Et puisque la soirée était définitivement réussie, c’est un autre nouvel entrant Thomas Ayasse, qui inscrivait le cinquième but, d’une frappe croisée (5-1, 81e). Châteauroux buvait le calice jusqu’à la lie avec un deuxième rouge pour Soumaré (84e). Rien de plus à signaler dans les dernier instants, mais le spectacle était déjà copieux.

Grâce à ce carton plein, le SB29 s’octroie un cinquième succès d’affilée en championnat, une performance remarquable qui lui permet d’égaler le record de la saison précédente, à la même période. La série actuelle peut-elle durer ? L’avenir le dira, mais en tout cas le présent est prometteur. «La première satisfaction que j’ai, c’est que elles 6 500 personnes qui sont venues ont passé un bon moment », notait le coach brestois en conférence de presse d’après-match. Autre satisfaction, l’assurance de terminer cette 9e journée sur le podium (2e place devant Lens, qui compte un match en retard). Rendez-vous vendredi prochain, à Valenciennes. Pour la passe de six ?


(crédit photos : O.Stephan/sb29.bzh)