basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

24.08.18 | Le compte est bon !

Le Stade Brestois a remporté son premier succès de la saison à Le Blé, vendredi soir, face au Havre (1-0). Un but tardif de Mayi et une prestation phénoménale de Larsonneur dans les cages ont permis aux Ty-zefs de se replacer au classement de Domino’s Ligue 2.

Au moment d’entamer cette cinquième journée de championnat, les joueurs finistériens avaient quelques comptes à régler sur le terrain. Tout d’abord vis-à-vis d’eux-mêmes, une semaine après le revers concédé à Sochaux (0-2) qui nécessitait une réaction d’orgueil. Vis-à-vis du public également, qui attendait une première victoire à domicile cette saison suite à la défaite initiale contre Metz (0-1) puis le nul face au Paris FC (1-1). Et enfin vis-à-vis de l’adversaire du soir, un certain HAC, lequel avait barré la route des Brestois en mai dernier lors des play-offs d’accession à la L1.


Toujours privé de Faussurier et Court, Jean-Marc Furlan (qui purgeait là son dernier match de suspension) avait choisi l’option Charbonnier-Mayi en attaque pour percer une défense normande particulièrement performante (un seul but encaissé en 5 matches officiels cet été). Les premières minutes validaient ce dispositif tactique avec plusieurs situations chaudes devant la cage de Thuram : le portier visiteur devait s’employer par deux fois pour détourner des tentatives d’Ayasse à l’entrée de la surface (2e, 10e). Sur leur lancée, les Rouges prenaient l’ascendant dans le jeu sur des Havrais encore timorés offensivement. C’était au tour de N’Goma, autre recrue estivale, de tenter sa chance (18e, 30e), sans plus de réussite.

Après la demi-heure, changement de décor : les Havrais sortaient davantage et surtout exploitaient beaucoup mieux les erreurs de relance brestoises. Fort heureusement, dans ses cages Larsonneur était en grande forme. Il repoussait d’abord un tir à bout portant de Thiaré, seul aux six mètres (35e), avant de dévier en corner une frappe puissante de Coulibaly (42e). À la pause, le score demeurait vierge mais les débats s’avéraient très animés.


En seconde période, le scénario des 45 minutes initiales semblait se répéter : les Finistériens prenaient l’initiative et maitrisaient le ballon, sans pour autant trouver le geste juste pour faire la différence. Une nouvelle frappe d’Ayasse était détournée par Thuram (48e) avant que Mayi, bien servi par Belaud, n’expédie sa tête au ras du poteau (51e). Passée cette double alerte, le HAC retrouvait sa solidité habituelle, en maintenant aussi un impact physique qui usait les Rouge et Blanc au fil des minutes. Cela débouchait sur d’autres occasions franches, pour Thiaré (70e) puis le nouvel entrant Fontaine (74e), mais dans les deux cas, Larsonneur sort le grand jeu. Il lui fallait encore dégager un ballon très chaud face au même Fontaine devant son but (83e), pour écœurer définitivement les attaquants normands.


Alors que dans les travées de Le Blé on commençait à se dire qu’un nul serait finalement une bonne affaire, la partie basculait. Après un corner repoussé par la défense havraise, Belaud remettait dans le paquet et Mayi, à la retombée aux six mètres, trouvait le chemin des filets d’un coup de patte astucieux (1-0, 86e). Quel soulagement ! Malgré les ultimes assauts adverses, le SB29 ne lâchait rien et empochait ainsi trois points très précieux.

Cette fois, la réussite n’a pas fui les hommes de Jean-Marc Furlan. Mis en difficulté sur le plan défensif, ils ont su rebondir avant d’aller chercher ce premier succès à la maison qui lance vraiment leur saison. Les voici désormais 9e au classement (avant la rencontre Béziers-Lens de samedi). Au programme de cette fin août, une nouvelle semaine de voyage les attend, d’abord au Havre (comme on se retrouve) mardi, en Coupe de la Ligue, puis vendredi à Auxerre, en L2.


(crédit photos : O.Stephan/sb29.bzh)