basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

23.11.18 | Toujours bon à prendre

Sur la pelouse d’Orléans, le Stade Brestois a enregistré son premier score vierge de la saison (0-0). Dans des conditions difficiles et face à un adversaire qui a réalisé une bonne prestation, les Ty-Zefs se satisferont de ce partage des points qui prolonge leur série d’invincibilité à 11 rencontres. Ils reviennent même à hauteur du FC Metz en tête du classement en attendant le match des Lorrains lundi.

Une semaine après son 7e tour de Coupe de France plutôt tranquille à Redon, le Stade Brestois a retrouvé les joutes de Domino’s Ligue 2. Au menu des protégés de Jean-Marc Furlan, Orléans s’avançait avec quelques certitudes depuis le début de la saison mais une mauvaise passe à stopper (deux revers 3-0 sur les deux derniers matches). Le coach brestois devait pour l’occasion se passer de deux éléments, l’un blessé (Jessy Pi), l’autre suspendu (Yoann Court) mais pouvait jouer la carte de la stabilité avec le désormais traditionnel 4-2-3-1.

Avec au coup d’envoi une température frisquette et une pelouse très accidentée, il n’allait pas falloir attendre des merveilles techniques dans la rencontre. C’est pourtant tambour battant que les Ty-Zefs entraient dans la partie. D’une déviation ingénieuse, Julien Faussurier décalait ainsi Gaëtan Charbonnier qui pouvait filer vers le but mais sa frappe puissante n’accrochait pas le cadre (1e). La même combinaison un peu plus tard aboutissait à un tir de l’attaquant brestois que le portier Gallon déviait en corner. Entre ces deux offensives, le SB29 avait monopolisé la gonfle et empêché les Orléanais de déployer leur jeu.


Les locaux allaient montrer le bout de leur nez quelques instants plus tard quand, suite à un corner de Bouby, Le Tallec plaçait une belle tête qui forçait Gautier Larsonneur à une non moins belle parade (25e). À l’approche de la demi-heure, c’est le latéral Lecoeuche qui débordait et centrait en retrait pour Avounou dont la frappe aux six mètres était mise in extremis en corner par Anthony Weber (29e). Brest se remettait à l’endroit dans le dernier quart d’heure avec d’abord une passe de Faussurier pour Charbonnier dans la surface, action annihilée par la défense orléanaise, puis un coup franc idéalement placée à l’entrée de la surface que Mathias Autret ne convertissait pas (41e).

Il y avait sûrement quelques regrets dans le camp finistérien au retour aux vestiaires mais sans doute aussi dans les esprits loirétains (0-0, 45e). Et au terme d’un premier acte plutôt animé, nombreux étaient alors les supporters à penser qu’il allait forcément se passer quelque chose dans la dernière ligne droite. Las ! Les 45 minutes à venir allaient se montrer bien décevantes à quelques exceptions près cependant.

Le SB29 se voyait ainsi refuser un but pour hors jeu (52e) mais cette action aurait en revanche pu ou plutôt dû déboucher sur un penalty pour une grosse faute sur Thomas Ayasse dans la surface. Orléans avait aussi une belle opportunité suite à un corner qu’Avounou reprenait en pivot pour envoyer le ballon…sur la barre ! (61e). Le dernier coup de chaud avant un tiers final de match bien terne.
Pourtant, l’USO avait bien la balle du match au bout du pied de Cissokho qui perdait son duel avec Larsonneur dans le temps additionnel (90e+1). Un bon point finalement donc, non ?


(crédit photos : Julien Péron)