basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

21.09.18 | Quatre à la suite !

Malgré deux retards à l’allumage, le premier à l’aéroport et le second au stade des Alpes, les Brestois sont revenus de leur déplacement dans l’Isère avec les trois points et une quatrième victoire consécutive. Une fois de plus, les hommes de Jean-Marc Furlan ont montré une belle capacité de réaction et une redoutable efficacité. La série continue donc pour un collectif provisoirement installé sur le podium de Domino’s Ligue 2.

Le coach brestois s’évertue à la répéter à longueur de saison : le foot est imprévisible et c’est ce qui fait son charme. Ce vendredi, les Ty-Zefs ont encore pu s’en rendre compte et déjà assez tôt dans la matinée. Le léger retard de l’avion annoncé à leur arrivée à l’aéroport s’est ainsi vite transformé en dizaines de minutes puis en heures. Il a donc fallu improviser rapidement pour tenter de conserver au maximum l’équilibre d’une journée de match dont le déroulé est toujours réglé au cordeau. Ressortie de l’aéroport pour se restaurer avant enfin de décoller pour Grenoble, la délégation brestoise a finalement pu prendre possession de ses chambres un peu avant 16 heures… soit quatre heures seulement avant le coup d’envoi.


Une petite sieste pour les plus rapides, une bonne collation et il était déjà temps de rallier le stade des Alpes pour y défier la meilleure formation à domicile de Domino’s Ligue 2. Avouez qu’il y avait mieux comme préparation avant ce gros challenge mais l’adaptation doit aussi être l’une des forces d’un groupe professionnel. Alors bien sûr on eut un peu peur en voyant le GF38 entrer à fond dans la partie pour tenter de cueillir à froid l’ensemble finistérien. Audace d’ailleurs récompensée dès la 13e minute quand M’Changama trouvait sur coup franc un Chergui lancé qui plaçait sa tête hors de portée de Gautier Larsonneur (1-0, 13e).

Il y avait plus idéal comme entame face à une équipe toujours invaincue dans son stade et très enthousiaste devant ses supporters. Mais sans s’affoler, les Brestois se remettaient alors à l’endroit et posaient le pied sur le ballon. Sans grand danger devant le but de Maubleu dans un premier temps mais les signaux commençaient à être bons. Une tête de Jean-Charles Castelletto sur corner faisait passer un frisson annonciateur d’un moment plus faste pour le SB29. Juste avant la pause, un centre de Mathias Autret était remisé par Julien Faussurier sur Haris Belkebla qui ne se faisait pas prier pour ouvrir son compteur but chez les Rouge et Blanc et remettre les compteurs à zéro (1-1, 44e). Le partage des points à la pause avait comme un goût de logique.


Au retour des vestiaires, c’étaient encore les Grenoblois qui tentaient de mettre la pression sur le but de Larsonneur mais les tentatives dispersées et les maladresses ne mettaient pas le portier brestois en situation d’urgence, tout juste ressentait-il une légère frayeur en voyant la grosse demi-volée de Mombris raser sa barre transversale (60e). L’instant brestois allait alors débuter. Tout d’abord un joli travail de Faussurier dans la surface était conclu par un astucieux centre en retrait qu’Autret reprenait instantanément. Maubleu boxait le ballon (62e). Puis, sur un corner botté par Jessy Pi, Castelletto s’élevait plus haut que tout le monde pour placer une tête piquée passant de peu à côté (68e).

Le danger se rapprochait pour le GF38 qui allait craquer sur une superbe inspiration du revenant Yoann Court, entré en jeu quelques minutes auparavant pour son premier match officiel avec le SB29. L’ancien Burgien mettait sur orbite l’homme en forme Gaëtan Charbonnier qui n’avait besoin que d’une opportunité pour se jouer de son défenseur et mystifier Maubleu (1-2, 70e). Déjà la 7e réalisation pour celui qui porte littéralement l’attaque brestoise depuis quelques semaines. Pas assez organisés, les Grenoblois ne se montraient alors dangereux que sur des tentatives de Sotoca (79e) et Sanusi (82e). Pas de quoi faire chavirer un navire brestois lancé vers sa quatrième victoire consécutive qui le mène désormais à une moyenne de deux points par match, un rythme idéal. La venue de Châteauroux à Le Blé vendredi permettra-t-elle de poursuivre cette excellente moisson ?


(crédit photos : GF38 / Julien Diaféria)