basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

21.07.16 | L'histoire finit bien pour Marc-Olivier Glazaï

Il rêvait de jouer au Stade Brestois 29, c'est chose faite. Marc-Olivier Glazaï a rejoint cette saison les Rouge & Blanc dans le groupe Elite sous la houlette Eric Assadourian. Mais cet objectif a été très compliqué à atteindre pour le jeune homme d'origine ivoirienne.

Son histoire a fait le tour des médias. Victime d'un faux agent en Côte d'Ivoire, le jeune footballeur est arrivé en France, il y a un an, assuré de signer avec le Stade Brestois 29. Pris en charge par l’association Don Bosco, Marco est, depuis, hébergé dans une famille d’accueil à Guilers (29).

L'histoire finit donc bien et une nouvelle commence ... Eric Assadourian, reponsable du Centre de Formation, nous explique son arrivée au sein du Stade Brestois 29.

Eric Assadourian
"Je lui ai demandé d’être fier d’être là".


« Avant-hier (mercredi), j’ai eu confirmation par l’association Don Bosco qui s’occupe de Marc-Olivier que le juge avait rendu son verdict et confirmait qu’il était bien mineur et donc toujours sous tutelle de l’état français. Au Stade Brestois 29, nous avions dit que si c’était le cas, nous souhaitions l’intégrer au niveau du club, ça a sûrement dû aider dans le dossier. Il était déjà venu à l’essai en cours de saison avant que sa situation ne se détériore. À partir de là, on a dû se mettre en standby et attendre la décision du juge.
Intégré en seconde pro-logistique, il va être interne à la Croix Rouge pendant la semaine et sera dans une famille d’accueil durant le week-end.
C’est un garçon avec un réel potentiel avec en plus une détermination et une flamme que j’ai rarement vus chez un joueur. Il est prêt à se donner à fond pour réussir. Techniquement, il a le niveau mais il n’a pas encore travaillé dans un centre de formation. La base pour l’avenir est en tout cas très intéressante.
Je lui ai demandé d’être fier d’être là et de ne jamais oublier, quoi qu’il arrive, les gens de l’association qui l’ont aidé et soutenu. Nous, on veut le guider vers la réussite scolaire et on espère qu’il aura une chance un jour d’évoluer chez les pros ».

Reportage France 3 du 09 juin 2016

22 juil. 2016