basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

20.08.15 | Brest a la cote !

À l’entame de cette nouvelle saison, la LFP a fait le bilan des diffusions et des audiences des clubs de Ligue 2 sur l’exercice 2014-2015. S’il y a une chose que l’on peut ressortir, c’est l’attraction générée par le Stade Brestois 29, tant au niveau des diffuseurs officiels que du grand public. Les chiffres le prouvent, Brest n’a pas joué les premiers rôles seulement sur le terrain et s’est révélé comme le club le plus « populaire » du championnat. C’est une maigre consolation pour les Rouge & Blanc mais cela souligne surtout la forte attractivité du club au niveau national et l’engouement qu’il maintient parmi les fans du ballon rond.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Brest, club le plus diffusé

Classement réalisé sur la base des choix de retransmissions intégrales des diffuseurs officiels (source LFP)
1. Brest : 18 diffusions (8 sur beIN Sports / 10 sur Eurosport)
2. Troyes : 17 diffusions (10 sur beIN Sports / 7 sur Eurosport)
3. Sochaux : 16 diffusions (10 sur beIN Sports / 6 sur Eurosport)


Brest, club le plus attractif


EUROSPORT
147 000 téléspectateurs
: le match Brest / Clermont (J1) a enregistré la meilleure audience de la saison sur le créneau horaire du lundi à 20h30. L’audience moyenne pour les rencontres en prime time est de 83 000.

beIN SPORTS

72 000 téléspectateurs : les matches Brest / Le Havre (J14) et Brest / Sochaux (J26) ont enregistré les meilleures audiences de la saison sur le créneau horaire du samedi à 14h00. L’audience moyenne pour les rencontres en début d’après-midi est de 48 000.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jérôme Papin
Rédacteur en chef, responsable de l’antenne d’Eurosport

« Il y a trois critères qui peuvent s’associer pour notre choix de rencontres sur Eurosport. Nous regardons l’aspect sportif, comment sont positionnés les clubs, en haut ou en bas du classement. L’attractivité naturelle du club aussi est importante, certains respirent, parlent ou vivent football et on sait donc qu’ils vont drainer une très large audience. Enfin, nous sommes aussi attentifs au bassin géographique, c’est-à-dire la capacité que peut avoir un club à attirer un large public.
L’an passé, on y a toujours trouvé notre compte en retransmettant le SB29 qui appartient à une terre de football. On peut immédiatement placer la ville sur une carte de France, ça parle tout de suite et c’est assimilé à la Bretagne. N’oublions pas non plus l’accueil qui nous est toujours réservé et la possibilité de bien y travailler. C’est en tout cas une citadelle footballistique qui doit nous permettre de faire de belles audiences ».

 

 

Robert Malm
Consultant beIN Sports

«Je ne suis pas très surpris de ces résultats parce que Brest est une terre de foot. Quoi qu’on puisse en dire, avec le passé qu’a ce club, ça ne peut qu’attirer du monde au stade et faire de grosses audiences. C’est bien pour le Stade Brestois, ça prouve qu’il a toujours une place dans le football français, ce qui serait bien maintenant c’est de faire une belle saison.
Sur beIN, on essaie de suivre des équipes qui ont une actualité forte, ça peut aussi concerner celles de bas de tableau qui ont un passé ou un historique marquants. La saison dernière, Troyes, agréable à voir jouer, et Sochaux, auteur d’un très beau parcours à l’extérieur, ont été les plus diffusés sur notre antenne. On essaie de faire du mieux possible aussi pour répartir les retransmissions équitablement. Je pense que quasiment tous les clubs sont passés une fois au moins le samedi à 14 heures. Après ça, c’est l’actualité qui prime et le Stade Brestois y a souvent été l’an dernier ».