basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

SAISON 2019-2020 (LIGUE 1)

Le championnat a été interrompu le 13 mars 2020 en raison de la pandémie de coronavirus et définitivement arrêté le 30 avril 2020.
Le classement final a été établi en calculant le ratio entre le nombre de points marqués et le nombre de matchs joués.

 

Meilleurs buteurs :
1. M’Bappé (Paris SG), Ben Yedder (Monaco) : 18 buts,
3. Dembélé (Lyon) : 16 buts,
…, Cardona (6 buts), Charbonnier (4 buts), ...

 

 

3e rang : Kergastel, Baudouin, Orlach, Colin, Jézéquel, Fabri, Larsonneur, Léon, Lachuer, Pérès, Grougi, Bourgis, Guy, Flaman
2e rang : Mendy, Lasne, M’Bock, Bain, Kiki, Chardonnet, Mayi, Baal, Belkebla, Duverne, Cardona, Osei Yaw, Castelletto, Charbonnier
1er rang : Battocchio, N’Goma, Court, Belaud, Faussurier, Robert, Le Saint, Dall’Oglio, Lorenzi, Autret, Diallo, Perraud, Grandsir, Magnetti

 

 

Effectif :
- Gardiens : Gautier Larsonneur, Donovan Léon.
- Défenseurs : Julien Faussurier, Jean-Charles Castelletto, Romain Perraud, Denys Bain, Jean-Kevin Duverne, Brendan Chardonnet, Ludovic Baal, Gaëtan Belaud.
- Milieux : Samuel Grandsir, Cristian Battocchio, Haris Belkebla, Yoann Court, Mathias Autret, Ibrahima Diallo, Paul Lasne, Hugo Magnetti, Ferris N’Goma, Hianga’a Mbock.
- Attaquants : Gaëtan Charbonnier, Irvin Cardona, Alexandre Mendy, Kevin Mayi.
- Entraîneur : Olivier Dall’Oglio.

 

 

Coupe de France :
1/32e : 05/02/2020 : Lorient (Ligue 2) – Brest : 1-1/2-1 (Charbonnier).


Coupe de la Ligue :
1/16e : 30/10/2020 : Metz (Ligue 1) – Brest : 1-1/3-4 (Cardona)
1/8e :   18/12/2020 : Brest – Bordeaux (Ligue 1) : 2-0 (Grandsir, Charbonnier)
1/4 :     08/01/2020 : Lyon – Brest : 3-1 (Grandsir)

 

 

Championnat de France :

 

 

 Le résumé de la saison :

 

Le Stade Brestois effectue son retour en Ligue 1 avec un nouvel entraîneur, Olivier Dall’Oglio. Les Brestois réalisent un séduisant début de saison en terme de jeu mais accumulent les matchs nuls. En battant trois concurrents directs en octobre, Brest se dote d’une marge de sécurité sur le bas de tableau. Fréquemment défaits en déplacement, les Brestois se montrent par contre solides dans leur stade, avec un football attrayant basé sur de belles séquences de jeu et des actions collectives bien construites. Quinzièmes à la trêve, ils repartent parfaitement en janvier avec deux importantes victoires contre des mal-classés. Quelques matchs nuls ramenés de déplacement et une victoire contre Saint-Etienne permettent à Brest de disposer de 7 points d’avance sur le barragiste lorsque le championnat est suspendu puis définitivement arrêté suite à la pandémie due au coronavirus. Pour son retour parmi l’élite, le Stade Brestois termine à la 14e place et assure ainsi son maintien.

 

 

G. Larsonneur (Rennes - Brest)

G. Larsonneur (Rennes - Brest)

 

 

La saison 2019-20 :

 

 En cet été 2019, le Stade Brestois retrouve la Ligue 1. Olivier Dall-Oglio succède à Jean-Marc Furlan, parti à Auxerre, un changement dans une continuité de recherche du jeu. Côté joueurs, Bernard, Weber, Butin, Ayasse quittent le club. Pour les remplacer, Bain, Perraud, Duverne, Baal, Lasne, Cardona, Grandsir et Mendy arrivent.
Pour leur début de saison, les Brestois reçoivent Toulouse puis se déplacent à Saint-Etienne, pour un même score final, de 1-1. A chaque fois, Brest a mené avant de se faire rejoindre en fin de partie. C'est face à Reims que Brest remporte sa première victoire, 1-0. Mais il est une constante dans ce début de saison, c'est la difficulté à rentrer dans les rencontres : à Nîmes, les Brestois le payent cher et s'inclinent lourdement 3-0.

 

Y. Court (Brest - Rennes)

Y. Court (Brest - Rennes)

 

 

Septembre arrive avec un calendrier compliqué. Lors de la réception de Rennes, dans un derby animé, la confusion règne à cause de la VAR, l'arbitre refusant, validant puis refusant finalement un but rennais. Menés 1-0 pendant quelques minutes, Brest fait donc match nul 0-0. Brest va ensuite chercher un match nul 2-2 à Bordeaux. Lors de la réception de Lyon, Brest réalise une belle prestation en revenant deux fois au score pour faire à nouveau match nul 2-2. Le 3e match de la semaine, avec un déplacement à Monaco, est plus difficile et Brest s'incline lourdement 4-1 à Monaco. Fin septembre, malgré de bonnes prestations et seulement deux défaites en huit journées, Brest occupe la 18e place. Les matchs nuls ne font pas avancer très vite.

 

I. Diallo (Brest – Paris SG)

I. Diallo (Brest – Paris SG)

 

 

Le mois d'octobre s'annonce important avec des matchs face à des adversaires directs pour le maintien et va très bien se passer : après la réception victorieuse de Metz, 2-0, Brest enchaîne ensuite avec un petit hold-up à Angers, victoire 1-0, et bat Dijon, sur le score de 2-0.
Début novembre, les Brestois s'inclinent cependant 1-0 à Amiens. Vient le match attendu face au Paris SG où Brest bouscule les Parisiens mais finit par s'incliner 2-1 dans les dernières minutes. Les Brestois stoppent leur série de défaites en faisant match nul 1-1 contre Nantes. A Marseille, Brest frôle le hold-up en revenant à 1-1 en toute fin de match mais s'incline finalement 2-1.

 

I. Cardona (Brest – Nantes)

I. Cardona (Brest – Nantes)

 

 

Le SB29 n'avance plus très vite mais remporte une magistrale victoire 5-0 face à Strasbourg, début décembre. Brest atteint alors les 21 points, soit la moitié des 42 points, généralement synonymes de maintien, et dispose alors d'un petit matelas d'avance sur les relégables. Les Brestois sont ensuite défaits logiquement 1-0 à Lille et font match nul à domicile 0-0 contre Nice. Pour le dernier match de 2019, Brest coule 4-0 à Montpellier.
Le bilan de la première moitié de saison est positif, avec 22 points et une 15e place, le 17e ayant 17 points.

 

La nouvelle année débute classiquement par la Coupe de France. Brest se rend à Lorient et perd 2-1 après prolongations. En Coupe de la Ligue, le Stade Brestois a éliminé Metz puis Bordeaux, mais s'incline 3-1 à Lyon en  1/4 de finale.
Priorité est donnée au championnat où le début de l'année 2020 va consister à affronter des adversaires directs. Les Brestois s'imposent 5-2 à Toulouse, puis battent Amiens 2-1, avant de chuter lourdement 3-0 à Dijon. Toujours fragile en déplacement, Brest doit compter sur ses prestations à domicile et prend un point dans son stade contre Bordeaux (match nul 1-1).

 

G. Charbonnier (Brest - Saint-Etienne)

G. Charbonnier (Brest - Saint-Etienne)

 

Le derby à Rennes marque un changement dans les performances à l'extérieur car les Brestois réalisent une solide prestation défensive pour ramener le match nul, 0-0. La réception victorieuse de Saint-Etienne, où Brest se fait en peur en voyant les Verts revenir de 3-0 à 3-2, permet d'atteindre 33 points et de distancer les relégables. A Nice, menés 2-0, les Brestois reviennent à 2-2 et ramènent un bon point de la Côte d'Azur. Plus solide à l'extérieur, Brest se met alors à perdre dans son antre et se fait surprendre 1-0 par Angers puis chute en déplacement, 1-0, à Reims.


Mais la saison est brutalement interrompue le 13 mars, la veille de la réception de Lille, à cause de la pandémie due au coronavirus. Le championnat ne reprendra pas et est définitivement arrêté le 30 avril.
Brest finit 14e et atteint son objectif de la saison, le maintien.