basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

17.04.19 | SB29 - USO : la dynamique orléanaise

La dynamique

La dynamique d'une équipe est calculée à partir de la moyenne du nombre de points marqués sur quatre journées consécutives. Elle traduit la forme d'une équipe tout au long de la saison.

L'évolution du classement

 

Compositions d'équipe des 4 derniers matches

29e journée : Gallon – Furtado, Mutombo, Cambon, Monfray – D’Arpino, Cissokho (Perrin, 68e), Ephestion, Avounou – Ziani (Talal, 84e), Le Tallec (Traoré, 86e).

30e journée : Gallon – Monfray, Mutombo (Furtado, 17e), Cambon, Pinaud – D’Arpino – Perrin (Traoré, 86e), Lopy (A. Le Tallec, 84e), Ephestion, Cissokho – Benkaïd.

31e journée : Gallon – Monfray, Lopy, Cambon, Pinaud – D’Arpino, Ephestion (80e Avounou), Demoncy – Benkaïd, Le Tallec (Perrin 84e), Cissokho (Talal, 91e).

32e journée : Renault – Monfray, Lopy (Mutombo, 79e), Cambon, Pinaud – D'Arpino (Lecoeuche, 63e) – Benkaïd, Demoncy, Avounou, Cissokho – Le Tallec (Perrin, 78e).

La série en cours : V – N – V – V

29e journée : Valenciennes – Orléans : 1-4

30e journée : Orléans – Red Star : 2-2

31e journée : Grenoble – Orléans : 0-4

32e journée : Orléans – Clermont : 2-1

 

L’US Orléans réalise une saison en dents de scie. Tout avait mal commencé avec une 20e place après les trois premières journées et autant de défaites. Mais Orléans a ensuite effectué une superbe série de 8 matches sans défaites dont 7 victoires consécutives, ce qui lui a permis de remonter jusqu’en 5e position, fin octobre. Les Orléanais ont ensuite connu une période plus difficile, entre novembre et début janvier, avec 7 défaites en 9 journées. Mais depuis la mi-janvier, Orléans tourne à nouveau à plein régime. Les Orléanais restent désormais sur 11 matches sans défaite et sont remontés en 7e place, à 3 points des 4e et 5e places. Orléans est donc toujours en course pour les barrages.

Quelques statistiques...

Global : 7e, 15 V – 6 N – 11 D


Domicile : 8e, 7 V – 4 N – 6 D


Extérieur : 3e, 8 V – 2 N – 5 D


Attaque : 3e avec 48 buts marqués


Défense : 16e avec 42 buts encaissés


Meilleur buteur : Tell, 7 buts