basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

14.12.18 | Une belle conclusion

Pour le dernier match de l’année 2018 à domicile, le Stade Brestois 29 a parfaitement joué le coup, face au promu biterrois (3-0). Un succès qui relance les Ty-Zefs après la défaite à Lens et avant le déplacement à Niort.

Et une de plus dans la besace ! En dominant largement l’AS Béziers à Le Blé, vendredi soir lors de la 18e journée de Domino’s Ligue 2, le SB29 a repris ses bonnes habitudes. Oublié, le revers à Bollaert dix jours plus tôt, après une série de douze matchs sans perdre. Encore fallait-il confirmer l’excellent parcours à la maison face à une formation certes inexpérimentée à ce niveau de compétition mais redoutable hors de ses bases. D’un bout à l’autre, les hommes du président Le Saint ont su faire pencher la balance du bon côté pour offrir à leurs supporters, encore nombreux, un ultime succès en 2018.


Avant même le coup d’envoi, c’était Noël avant l’heure dès l’entrée au stade. De quoi réchauffer les coeurs malgré l’atmosphère glaciale. Sur la pelouse, le onze brestois se présentait quasiment au complet, exceptés Pi (blessé) et Castelletto (suspendu). Rapidement, Charbonnier et compagnie prenaient l’ascendant sur leurs adversaires du soir, très prudents face à la meilleure attaque du championnat. Ce qui n’empêchait pas les Brestois d’approcher régulièrement des cages gardées par Marillat.

Ce dernier allait avoir l’occasion de s’illustrer. Tout d’abord en stoppant une reprise à bout portant de Faussurier (8e) qui semblait promise au but. C’est encore lui qui sortait promptement sur le même Faussurier lancé dans la surface (30e). Très entreprenants et inspirés dans les combinaisons offensives, les joueurs finistériens poussaient pour marquer avant la pause. La malchance s’en mêlait lorsqu’Autret, en position idéale, voyait son tir s’écraser sur le poteau (41e). Juste avant le retour aux vestiaires, Court trouvait enfin l’ouverture : dos au but et serré de près, le gaucher parvenait à se retourner pour frapper en coin. Cette fois, Marillat n’y pouvait rien (1-0, 46e).

Sur le gong, les Ty-Zefs prenaient donc une avance on ne peut plus logique.

Il ne fallait cependant pas desserrer l’étau en début de seconde période car l’ASB semblait attendre son heure pour se découvrir davantage. Mais très vite, le scénario des 45 minutes initiales reprenait forme. Sur un corner d’Autret, Marillat réalisait un nouveau miracle en détournant la tête de Weber (54e). Pas vraiment inquiétés sur le plan défensif, les Brestois cherchaient néanmoins à se mettre à l’abri dès que possible. Après l’heure de jeu, la partie basculait pour de bon : à l’affût dans les 16 mètres, Charbonnier était accroché illicitement par Lingani, déjà averti. L’arbitre, M. Pignard, n’avait d’autre choix que d’accorder le penalty et exclure l’infortuné Biterrois. Charbonnier, quant à lui, profitait de l’aubaine pour inscrire son 15e but de la saison (2-0, 65e).


Dès lors, le rapport de force était largement favorable aux Finistériens. Les Sudistes avaient le mérite de ne pas se démobiliser mais ils avaient de plus en plus de mal à ressortir le ballon ou à le conserver en milieu de terrain. Sans une nouvelle parade de leur gardien sur une frappe vicieuse d’Autret (70e), l’addition aurait pu se corser dans la foulée. L’échéance n’était que retardée puisque le troisième but brestois intervenait en fin de rencontre, de fort belle manière : sur un centre de Bernard côté gauche, Butin coupait la trajectoire d’une superbe talonnade (3-0, 85e). Encore une fois, Francis va devoir payer sa tournée…

Un large succès pour terminer l’année à Le Blé, rien de tel pour donner le sourire au public local, et s’autoriser de solides espoirs pour la suite du championnat. « On fait plaisir aux supporters venus nous voir, ça rend les gens heureux », se satisfaisait le coach Jean-Marc Furlan. Avec 37 points au compteur (à une longueur du leader messin qui joue lundi), il pourra passer les fêtes avec le sentiment du devoir accompli. Mais avant, il reste un match à Niort, vendredi prochain. Avec un petit bonus à gratter ?


(crédit photos : O.Stephan/sb29.bzh)