basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

14.09.18 | Les Brestois plein gaz !

Large vainqueur du Gazélec Ajaccio (4-1), vendredi soir à Le Blé, le Stade Brestois 29 a poursuivi sa marche en avant en championnat de Domino’s Ligue 2. Trois succès d’affilée, c’est prometteur…

Au sortir de la trêve internationale, les Ty-Zefs n’avaient qu’une idée en tête : continuer sur leur lancée de la fin août où ils venaient d’empocher six points en deux matches. Mission accomplie, avec la manière en prime, lors de cette septième journée qui confirme la montée en puissance du club finistérien, désormais sur la troisième marche du podium. Au coup d’envoi, le coach Jean-Marc Furlan devait se passer de plusieurs titulaires potentiels, victimes de pépins physiques durant la semaine. Qu’à cela ne tienne, le onze de départ avait tout de même fière allure avec le seul Charbonnier en pointe, épaulé par un trident offensif composé de Faussurier, N’Goma et Autret. En face, le GFCA espérait jouer les trouble-fêtes (un bel hommage au «retraité» Bruno Grougi a été rendu juste avant le match) et confirmer son bon parcours actuel.


Sans tarder, les Brestois se montraient entreprenants dans le camp adverse. La première occasion était pour «Charbo», qui croisait trop frappe du droit à l’entrée de la surface (9e). Il fallait ensuite beaucoup de vigilance au tandem défensif Weber-Castelletto pour contrecarrer les plans ajacciens. Une fois le danger écarté, retour à l’envoyeur. Cette fois, l’ouverture du score était au rendez-vous : sur un corner d’Autret, Charbonnier se trouvait à point nommé, au second poteau, pour expédier une tête au fond des filets (1-0, 22e). Le plus dur était-il fait ? Pas vraiment. Quelques instants plus tard, l’ex-Niortais Roye profitait d’un replacement trop tardif de la défense locale pour décocher un missile des 20 mètres et trouver la lucarne de Larsonneur (1-1, 26e).

Tout était à refaire côté finistérien, et la tâche ne s’annonçait pas simple face à une formation corse bien décidée à faire le break. Mais après avoir courbé l’échine, le SB29 terminait cette première période en trombe. Sur une longue ouverture de Bernard, Autret devançait le gardien Cassara et redonnait l’avantage aux siens (2-1, 45e+1). Bien joué ! Au retour des vestiaires, les deux équipes faisaient jeu égal pendant un certain temps. De nouveau, le bloc local était mis sur le reculoir. Avec un peu de réussite, N’Doye aurait pu convertir son lob des 25 mètres suite à une perte de balle axiale (55e). Après l’heure de jeu, les Rouges haussaient le rythme. Stratégie payante, puisque l’Ajaccien Ba, coupable d’une tacle trop appuyé sur Charbonnier, était expulsé (66e).


Un véritable tournant car, dans la foulée, Brest se mettait à l’abri. Toujours par le goleador Charbonnier (déjà son 6e but en L2), idéalement placé pour conclure de près un centre de N’Goma sur la gauche (3-1, 68e). Dès lors, avec deux buts d’avance et à 11 contre 10, le sort de la rencontre semblait scellé. Le GFCA avait tout de même le mérite de s’accrocher et de continuer à attaquer, sans résultat. Au contraire, les Ty-Zefs enfonçaient le clou dans les dix dernières minutes. Très en vue, Autret y allait lui aussi de son petit doublé, après un relais avec Pi (4-1, 83e).

La fin de match s’avérait pénible pour les hommes d’Albert Cartier, et la correction aurait même pu s’alourdir sur une frappe de Butin juste au-dessus (86e). Au coup de sifflet final, l’enthousiasme était palpable à Francis-Le Blé, sur le terrain comme en tribunes. Le genre de soirées qui marque les esprits pour toute une saison… Grâce à ce net succès, le SB29 se replace en haut du classement, à quatre points du voisin lorientais et cinq du leader messin qui compte un match en moins. Si tout ne fut pas parfait, la dynamique positive est entretenue. «Ce n’était pas un match abouti mais on a su tirer profit des risques pris par le Gazélec», soulignait Jean-Marc Furlan en conférence de presse. Vendredi prochain, en déplacement chez le promu grenoblois, il s’agira de garder le cap.


(crédit photos : O.Stephan/sb29.bzh)