basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

13.10.17 | Dominer n'est pas gagner

Dans un match haletant de bout en bout, le Stade Brestois 29 a dû partager les points avec l’AJ Auxerre (1-1), vendredi à Le Blé. Pas forcément une contre-performance car les Ty-Zefs conservent, au moins provisoirement, leur place sur le podium, et restent invaincus depuis neuf journées.

Si le fait de jouer à domicile reste un avantage indéniable, cela n’est pas pour autant synonyme de succès. Dominateur dans le jeu et au nombre d’occasions, le club finistérien a concédé un second nul de suite à Le Blé, comme face au Paris FC le 22 septembre. Un peu frustrant, certes, mais le facteur chance n’était pas au rendez-vous. Que voulez-vous, un vendredi 13…

Au sortir de la trêve internationale, les Brestois avaient intention de poursuivre leur série d’invincibilité face à l’AJ Auxerre, également en bonne forme (3 victoires d’affilée) après un début de saison difficile. Un premier coup du sort intervenait rapidement lorsque Faussurier, de retour de blessure, était déséquilibré dans la surface adverse par l’ancien Ty-Zef Sané. Avec sang-froid, Berthomier convertissait le pénalty accordé par M. Desiage (1-0, 7e). Bien rentrés dans la partie, les Rouges restaient menaçants dans le camp bourguignon jusqu’au quart d’heure.

Puis le brouillard tombait sur le stade, et l’AJA en profitait pour se relancer. Le géant Ba s’offrait une belle percée dans l’axe avant de servir Yattara en profondeur, lequel dribblait Larsonneur avant de pousser le ballon dans le but vide (1-1, 18e). Touchés mais pas coulés, les Finistériens repartaient vers l’avant, et poussaient l’arrière-garde visiteuse dans ses retranchements à plusieurs reprises. Mayi (23e) puis Faussurier (24e) manquaient de précision dans le dernier geste, tout comme Habib Diallo face au gardien Boucher, bien suppléé par sa défense pour éviter le pire (29e).

L’attaquant prêté par le FC Metz voyait aussi sa tête passer au-dessus des cages (38e). Après avoir courbé l’échine pendant de longues minutes, les hommes de Francis Gillot finissaient mieux cette première période, et Larsonneur devait sortir avec autorité devant Firer (41e) pour préserver le score à la pause. Mal récompensés de leurs efforts sur des 45 minutes initiales, les Ty-Zefs avaient encore de l’énergie à revendre à la sortie des vestiaires. Sauf qu’à présent, les occasions de marquer se faisaient plus rares.

Idéalement placé à l’entrée de la surface sur un centre en retrait de Faussurier, Mayi tirait au-dessus (59e). En contre, la formation bourguignonne avait également de bons coups à jouer, comme sur cette action solitaire de Yattara achevée par une frappe sur le poteau (70e). En fin de match, les Brestois étaient encore entreprenants dans l’espoir d’arracher les trois points. De la tête, Habib Diallo tentait de tromper Boucher, le gardien de l’AJA, mais ce dernier ne se laissait pas surprendre (89e). Et malgré quatre minutes de temps additionnel, plus rien ne venait changer la donne.

Sans avoir à rougir de ce résultat nul, face à un adversaire qui semble taillé pour le haut de tableau, le SB29 devra se montrer plus réaliste afin de tirer un profit maximal de ses bonnes intentions manifestes, qui lui permettent aujourd’hui de figurer sur le podium de Ligue 2 après 11 journées (avant les matches de Lorient et du Havre). Sans parler de victoire, un dixième match sans défaite, vendredi prochain du côté de Nîmes, ne donnerait que plus de crédit aux ambitions de la bande à Jean-Marc Furlan, dans ce championnat à la hiérarchie toujours instable.


(crédit photos : O.Stephan/sb29.bzh)