basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

11.02.19 | Un réalisme qui dure

Encore une fois, un petit but brestois a fait la différence à Le Blé pour battre Auxerre, lundi soir (1-0). Un nouveau succès qui permet aux Ty-Zefs de rester au contact du leader messin, et surtout de garder ses poursuivants au classement à bonne distance.

Invaincu en championnat de Domino’s Ligue 2 depuis la reprise de janvier, le Stade Brestois 29 le doit beaucoup à son efficacité à domicile. À défaut de s’imposer sur des scores larges, il sait assurer l’essentiel : les trois points. Comme contre Sochaux quinze jours plus tôt, il n’a fallu qu’une réalisation et beaucoup de solidité défensive pour venir à bout de l’AJ Auxerre lors de cette 24e journée. Avant même le coup d’envoi, donné par l’ex-champion du Monde Stéphane Guivarc’h, les Rouge et Blanc connaissaient tous les autres résultats. Mais avec un flanc droit remanié suite aux blessures de Belaud et Faussurier, la tâche ne s’annonçait pas simple face à une formation bourguignonne en net regain de forme après un début de saison très difficile.


On pouvait d’ailleurs sentir cette confiance auxerroise lors des premières minutes. A l’aise balle au pied et percutants en phase offensive, les joueurs de Pablo Correa n’avaient pas l’intention de subir. Une frappe vicieuse de Boto au ras du poteau obligeait même Larsonneur à un arrêt délicat (7e). La partie allait totalement changer de physionomie juste avant le quart d’heure de jeu : sur un corner d’Autret, l’infortuné Tacalfred détournait le ballon dans ses propres filets, à la surprise générale (1-0, 12e). Un peu heureux sur cette ouverture du score, les Finistériens devaient ensuite contenir la révolte visiteuse.

Avec son expérimenté duo d’attaque Philippoteaux-Dugimont, l’AJA pouvait créer le danger à tout moment. Mais l’occasion la plus franche était signée du milieu Goujon, dont le tir en coin était bien bloqué par Larsonneur (29e). La fin de la première période était plus favorable aux Brestois. Grâce à un pressing haut, ceux-ci récupéraient de nombreux ballons dans le camp adverse et par deux fois, le buteur maison Charbonnier était tout proche de doubler la mise, d’abord en voyant sa déviation échouer au ras du poteau (35e) puis en se faisant contrer in extremis par le gardien Michel (44e). Cela aurait sans doute mérité mieux…

Après la pause, le rythme retombait quelque peu. Déterminé à recoller au score, Auxerre se créait plusieurs situations chaudes devant la cage locale mais ni Mancini (54e) ni Philippoteaux (57e) ne parvenaient à assurer le dernier geste. Avec le concours de l’arbitre, M. Batta, qui sifflait un pénalty pour une légère bousculade sur Féret, l'égalisation semblait proche. Une aubaine à nouveau mal exploitée par Philippoteaux, dont la panenka ne surprenait pas Larsonneur sur sa ligne (58e). Après cette grosse alerte, les débats se rééquilibraient dans l’entrejeu, pendant que Cristian Battocchio effectuait son grand retour sur la pelouse de Francis-Le Blé (64e). Côté bourguignon, l’entrée de Yattara aux avant-postes (68e) incitait à la plus grande méfiance.


Désormais débridée, la rencontre suscitait beaucoup d’effervescence dans les tribunes, où près de 10 000 spectateurs avaient pris place en ce lundi soir. En fin de match, les Ty-Zefs se créaient encore les meilleures opportunités, principalement par Charbonnier, mais le goléador brestois n’était décidément pas en réussite face au but (79e, 83e). Malgré le baroud d’honneur de l’AJA dans le temps additionnel, le score ne bougeait plus jusqu’au coup de sifflet final. Ouf !

Avec ces trois nouveaux points au compteur, le SB29 en compte désormais 49. Soit un de moins que Metz, leader du championnat, mais six de plus que Lorient (3e), sept sur le Paris FC (4e) et dix sur Lens (5e) ! « La qualité technique est moindre en hiver mais l’état d’esprit est là », soulignait le coach Jean-Marc Furlan en conférence de presse. C’est précisément avec ce souci d’engranger et de ne rien lâcher qu’il faudra aller poursuivre la belle série actuelle (sept matchs sans défaite) vendredi prochain en Corse, sur le terrain du Gazélec Ajaccio.


(crédit photos : O.Stephan/SB29.bzh)