basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

09.12.16 | Ils ont dompté les Crocos

Grâce à une belle maîtrise en première mi-temps et de la hargne après le repos, les Brestois ont décroché leur dixième victoire de la saison au stade des Costières à Nîmes. Malgré un manque d’efficacité devant le but qui aurait pu leur laisser des regrets, les Ty-Zefs ont réussi une bien belle opération en reprenant le fauteuil de leader à Troyes, tenu en échec par Auxerre. Il leur reste un match dans une semaine face à Bourg pour confirmer et décrocher le titre de champion d’automne.

Le dernier déplacement brestois avait laissé un goût amer il y a quinze jours à Amiens. Lourdement battus (0-3), les hommes du président Le Saint avait bien redressé la tête face au leader troyen quelques jours plus tard (2-1) et tout le monde était donc impatient de voir ce que pouvait donner le dernier match à l’extérieur de l’année 2016 à Nîmes. Dans le Gard, les Ty-Zefs n’avaient réussi à s’imposer qu’une seule fois dans leur histoire. Seulement, ces Brestois sont surprenants depuis le début de la saison et les difficultés des Crocos aux Costières depuis le début de la saison (une seule victoire) pouvaient d’ailleurs leur donner des idées.

Ayant pris l’habitude de démarrer leurs rencontres plus tranquillement qu’ils ne les finissent, les joueurs de Jean-Marc Furlan allaient faire mentir les habitudes. Partis tambour battant, ils n’allaient pas tarder à mettre le feu à la partie. Chauffé par une première tentative à 20 mètres, Neal Maupay profitait ensuite d’un bon service de Cristian Battocchio pour enrhumer toute la défense centrale nîmoise et tromper Marillat (0-1, 9e).
À peine inquiétés par une tête de Marin consécutive à un coup franc, les Brestois remettaient le couvert rapidement et sur un service de Bryan Pelé, Julien Faussurier, seul au second poteau, prenait le temps de contrôler avant d’ajuster Marillat pour le break (0-2, 23e).

Mais suite à cette deuxième réalisation, les Finistériens commençaient à reculer et devaient essuyer quelques alertes devant le dangereux Alioui avant une faute de Luciano Castan sur Kouakou dans la surface. Savanier transformait le penalty et venait réduire par la même occasion la belle avance brestoise (1-2, 38e).
C’est donc avec quelques regrets que les Rouge et Blanc revenaient aux vestiaires car entre temps, Maupay avait trouvé le poteau (44e).

Sans doute conscients de l’opportunité dont ils pouvaient profiter, les Nîmois démarraient mieux le deuxième acte avec une première frayeur sur un centre d’Alioui (46e) et un vrai frisson sur une frappe de Kouakou à l’entrée de la surface qu’Hartock claquait en corner (48e).

Le rythme redescendait ensuite assez fortement et il ne se passait pas grand-chose de concret avant l’entrée dans le dernier quart d’heure. Une action chaude devant le but orchestrée par Azouni venait rappeler aux Brestois que rien n’était fait (77e). Et ceux-ci étaient d’ailleurs ensuite tout près de mettre le couvercle sur la rencontre quand Joseph-Monrose forçait d’abord Marillat à une parade puis Maupay trouvait une nouvelle fois le poteau (83e). Sans réussite, le SB29 devait donc se résoudre à souffrir durant les dix dernières minutes pour décrocher une précieuse victoire qui les remet tout en haut du classement avant la réception de Bourg-en-Bresse vendredi prochain, dernier opus avant des vacances bien méritées.


(crédit photos : Emmanuel Arnaud / Nîmes Olympique)