basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

08.12.17 | La preuve par trois

Le Stade Brestois 29 a enchaîné avec un troisième succès d’affilée en Domino’s Ligue 2, vendredi soir à Le Blé, face à Bourg-en-Bresse (3-0). S’il a fallu attendre le dernier quart d’heure pour voir les Ty-Zefs creuser l’écart, la domination fut permanente. Une série à poursuivre !

Jamais deux sans trois ? La formule se vérifie pour les Brestois, qui ont empoché trois nouveaux points en championnat après ceux glanés contre Sochaux et Clermont. Entre temps, l’élimination surprise dès le 8e tour de la Coupe de France, chez le voisin concarnois, avait quelque peu enrayé la dynamique positive. Du moins le croyait-on car, lors de cette 18e journée de Ligue 2, les joueurs finistériens ont remis les pendules à l’heure. Et plutôt trois fois qu’une !

En accueillant une formation burgienne à la peine depuis le début de la saison, le statut de favori était inévitable pour les hommes de Jean-Marc Furlan. Si le coach brestois ne pouvait promettre un succès aisé de ses troupes, il attendait cependant une réaction d’orgueil de leur part après la déconvenue du week-end précédent. Après une entame timide de chaque côté, Autret inquiétait une première fois le gardien Deneuve (ex-joueur du club) d’une frappe vicieuse (14e). L’affaire prenait une tournure encore plus favorable lorsque l’arbitre, M. Dechepy, accordait un penalty à Bernard suite à une accrochage dans la surface avec Paye. Avec sang-froid, Pi transformait la sentence (1-0, 17e).


Conforté par ce but d’avance, le SB29 avait clairement les moyens de se mettre à l’abri. Lancé en profondeur par Faussurier, Charbonnier manquait de peu le cadre et le deuxième but (25e). Le même duo remettait ça juste avant la pause, avec cette fois l’ancien sochalien dans le rôle du finisseur malheureux (44e). Au préalable, Bourg-en-Bresse, peu inspiré dans le jeu, était parvenu à se montrer dangereux sur une tête de Sarr, au ras de la lucarne (41e).

En seconde période, les spectateurs de Francis-Le Blé espéraient se réchauffer avec d’autres buts de leur équipe fétiche, face à un adversaire en difficulté dans tous les domaines. À plusieurs reprises, Autret semait la zizanie dans la surface bressane mais trouvait l’excellent Deneuve sur son chemin (48e, 49e, 58e). Forcément, le scénario d’une égalisation visiteuse gagnait les esprits après l’heure de jeu. Moins percutants, les Ty-Zefs s’exposaient à un relâchement défensif mais les percussions de N’Simba côté gauche ne trouvaient pas preneur (69e, 73e).


Pour redonner un peu d’allant à son équipe, Coach Furlan faisait entrer Berthomier puis Diallo. C’est le premier nommé qui allait débloquer la situation : à la conclusion d’une belle action collective, le gaucher avait tout le loisir d’ajuster Deneuve pour marquer face à ses anciennes couleurs (2-0, 83e). Enfin libérés, les Finistériens n’avaient dès lors plus trop de souci à se faire. Surtout après le troisième but inscrit par Ibou Sissoko, son tout premier chez les pros, au terme d’un rush rageur dans la surface (3-0, 86e). Rien de plus à signaler ensuite.

En signant son plus large succès de la saison en L2, le SB29 confirme son regain de forme de la fin novembre et poursuit sa remontée au classement (6e, à un point de Lorient, 3e). «C’est intéressant d’observer la réaction d’un groupe et on voit qu’il est concerné», a souligné Jean-Marc Furlan à l’issue de la rencontre. Il serait encore plus intéressant d’aller gagner à Quevilly-Rouen, vendredi prochain, pour passer les fêtes de fin d’année au chaud et espérer plein de bonnes choses en 2018…


(crédit photos : O.Stephan/sb29.bzh)