basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

08.12.15 | Communqué du président Yvon Kermarec

« J’ai voulu faire bouger les choses »

Dimanche dernier, au lendemain de la défaite en Coupe de France du Stade Brestois à Saint-Brieuc, j’ai accordé une interview aux journaux de la presse régionale (Le Télégramme et Ouest France). Très affecté par le résultat et la manière, j’ai alors fait part de l’éventualité de ne pas aller jusqu’au bout du mandat de trois ans que j’avais annoncé à mon arrivée à la présidence du club. Mais ce n’est pas dans ma nature de laisser les événements prendre le pas sur ma volonté et mes objectifs. Après avoir relativisé notre élimination (12 clubs de Ligue 2 ne sont ainsi plus dans la compétition à l’issue du 8e tour), ma colère et ma déception quelque peu allégées, j’ai décidé d’aller au bout de ma mission avec encore plus d’énergie et d’envie que par le passé. Mes propos de dimanche n’étaient pas seulement prononcés par dépit, ils avaient également pour but d’exprimer mon courroux à la suite de notre prestation à Saint-Brieuc et de secouer les consciences de chacun. En résumé, j’ai voulu faire bouger les choses. Ce matin, j’ai d’ailleurs rencontré les joueurs et le staff pour leur demander de faire face à leurs responsabilités et leurs devoirs envers le club. J’ai trouvé face à moi des gens à l’écoute et concernés par mes propos.
Quant à ma succession, il n’est pas l’heure d’en parler pour le moment. Les priorités sont ailleurs. Mais grâce au travail effectué au quotidien, elle se fera en toute sérénité.


Allez Brest !

Yvon Kermarec
Président du Stade Brestois 29