basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

08.04.16 | BREST 2016 SUR LA TENUE OFFICIELLE

À partir de la rencontre face au Havre ce vendredi, les Brestois arboreront le logo « Brest 2016 » sur leur short. Le grand événement maritime de l’été est forcément déjà dans beaucoup de têtes mais le Stade Brestois et sa visibilité ont plu aux organisateurs de cette fête. Le Maire de la ville, François Cuillandre, nous a accueillis pour en parler.
« Mer et foot ne sont pas concurrentiels »

« À partir du match brest – Le Havre, « brest 2016 » va s’afficher sur la tenue officielle des joueurs brestois ...
Cette idée est venue en discutant avec les dirigeants du Stade Brestois. On s’est dit qu’il était intéressant de profiter de la visibilité du football pour communiquer sur les fêtes maritimes. Alors, nous serons présents sur le short des joueurs mais aussi autour du terrain sur les panneaux LED et les écrans géants. Notre partenariat ne date pas d’hier, c’est donc naturellement que nous nous sommes associés autour de cette communication.

La mer et le foot à brest, c’est complémentaire ?
Oui. Ce ne sont pas des événements concurrentiels, bien au contraire, mê c’est vrai que les matches du Stade Brestois sont plus récurrents que les fêtes maritimes. C’est une réalité, le football en général est un vecteur fort de communication. Pour preuve, à travers le monde, nous connaissons des villes grâce à leur club de foot. « Brest 2016 », c’est un événement incomparable et irremplaçable, même si cela n’arrive que tous les 4 ans. C’est important de faire cette jonction entre le monde du sport de haut niveau et un grand événement local. Ça fait partie d’une communication globale pour porter fièrement les couleurs de notre territoire.

Tous les brestois se retrouvent dans ces rassemblements ...
Bien sûr, à l’image du public dans les tribunes de Francis-le Blé. Les fêtes maritimes s’affirment comme un moment de joie et de convivialité autour de la passion de la mer. C’est la fête des Brestois, des Finistériens et bien plus encore... Ce sont des valeurs qui portent une ville, une agglomération, un territoire qui, au-delà des différences de chacun, nous réunissent.

On imagine des retombées économiques importantes ...
« Brest 2016 » est un moment festif qui fédère des personnes de tout horizon social. Comme le football, c’est un outil de communication pour faire connaître la ville et son territoire. Mais, effectivement, c’est un événement qui donne un coup d’accélérateur au tourisme. On le voit à travers les chiffres, c’est très marqué. Les retombées économiques sont extrêmement importantes.

 

En termes d’image, ça a dû vous faire plaisir de voir la réussite des jeunes en Gambardella ...
Oui, et j’espère qu’ils vont aller en finale ! Ce serait un plaisir d’aller les soutenir au Stade de France. C’est vrai qu’aujourd’hui on voit l’importance pour un club d’avoir son centre de formation. Même si cela est imposé par les hautes instances du football, ce qui est à mes yeux une bonne chose, on va vraiment changer de dimension avec le centre qui va être construit d’ici cet été à Pen Helen. La Bretagne est traditionnellement une terre de foot avec un vivier de joueurs extraordinaires. À eux d’alimenter l’équipe première !

Concernant le stade francis- Le blé, la ville s’investit ...
Le chantier de la pelouse du stade Francis-Le Blé est ouvert. L’appel d’offre a été lancé pour que tout soit opérationnel en temps voulu. La question de la tribune Quimper est un projet plus long dans le temps et qui comprend des procédures. Mais il faut le faire, la structure actuelle ne donne pas une bonne image du stade ».