basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

06.04.18 | Le panache retrouvé à Le Blé

Peu en réussite dernièrement à domicile, le Stade Brestois 29 a renoué avec la victoire, vendredi, face à Valenciennes (3-1). Longtemps incertaine, cette issue favorable permet aux Ty-Zefs de rester en course pour le Top 5.

Ce n’est pas encore le sprint final mais on s’en approche à grand pas, et chaque résultat a désormais son importance. Lors de cette 32e journée de Domino’s Ligue 2, le club finistérien a fait pencher la balance du bon côté en s’imposant logiquement, mais difficilement, face à un adversaire toujours à la lutte pour le maintien. La ténacité a payé !


Restant sur deux revers consécutifs à la maison (face à Tours puis Nîmes), et après un nul frustrant une semaine plus tôt à Orléans, les Brestois se devaient d’empocher trois points pour se relancer vraiment. Le début du match leur en donnait l’occasion, face à une formation qui avait déjà joué mardi soir et qui enchaînait son troisième déplacement d’affilée. Le danger rôdait devant la cage nordiste mais Diallo (10e) puis Charbonnier (12e) se cassaient les dents sur l’ex-gardien local Perquis, impeccable.

Suite à ce premier quart d’heure plutôt enlevé, le jeu se faisait plus hâché et les contacts plus rudes. Castelletto en faisait les frais et devait sortir sur blessure, remplacé par Chardonnet (24e). Quelques instants plus tard, l’ouverture du score intervenait sur un beau mouvement amené par Charbonnier côté gauche et conclu de près par Diallo (1-0, 28e). Si dans la foulée le VAFC continuait à subir, la réaction visiteuse n’en était que plus cinglante. Nangis obligeait d’abord Larsonneur à une intervention délicate sur sa ligne (35e), puis Ciss profitait d’un flottement défensif dans la surface pour égaliser (1-1, 36e). Avant la pause, les Ty-Zefs avaient l’opportunité de reprendre l’avantage, sur penalty, mais Perquis, encore lui, détournait la tentative de Pi (42e). Partie remise…


Au retour des vestiaires, les hommes de Jean-Marc Furlan repartaient de plus belle pour forcer le destin. Diallo pensait y parvenir après avoir dribblé le gardien mais le ballon était sauvé in extremis par Nery (51e). La domination brestoise se poursuivait mais la finition n’était pas au rendez-vous. Il fallait attendre l’entame du dernier quart d’heure pour voir à nouveau les filets valenciennois trembler : sur un long centre venu de Bernard côté gauche, Faussurier allait au bout de son effort pour décocher une jolie reprise de volée croisée, sur laquelle Perquis devant s’incliner (2-1, 75e).

Libérés mais pas encore à l’abri, les Brestois poussaient dans les ultimes instants et Autret, bien servi par Butin, marquait le but de break tant attendu (3-1, 90e+3). Les joueurs finistériens, et avec eux tout le stade, pouvaient alors savourer leur succès, amplement mérité. Sur le plan comptable, le profit s’avère intéressant puisque le SB29 grimpe d’une place au classement (7e) et revient à deux unités du Paris FC, 5e et premier barragiste. De quoi aborder la fin du championnat avec appétit, surtout dans l’optique de la réception du voisin lorientais (4e, 56 pts), le lundi 16 avril, dans un derby qui vaudra cher en haut du tableau. C’est le moment d’enclencher la seconde !


(crédit photos : O.Stephan/sb29.bzh)