basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

05.10.19 | Trois points qui rassurent

Une semaine après le revers subi à Monaco, le Stade Brestois 29 a parfaitement réagi face à Metz, samedi soir à Le Blé (2-0). Après avoir fait la différence en première période, les Ty-Zefs ont bien négocié leur avance.

Après leur joli mano a mano en tête de la Ligue 2 la saison passée, Brestois et Messins se retrouvent à l’étage supérieur en ce mois d’octobre pour une double confrontation. Avant de s’affronter en Coupe de la Ligue le 30 au stade Saint-Symphorien, la première manche était prévue lors de cette 9e journée de championnat en terre bretonne. Un duel déjà important pour les deux promus qui se talonnaient au classement avec un nombre de points identique. A l’arrivée, la bonne opération est finistérienne, tant pour le moral que sur le plan comptable.


Malgré la lourde défaite en Principauté, sept jours plus tôt, Olivier Dall’Oglio maintenait sa confiance à son onze désormais habituel, hormis au poste de gardien où Donovan Léon suppléait Gautier Larsonneur, laissé au repos suite à sa blessure à l’oeil. Côté grenat, le suspense concernait la présence ou non d’Habib Diallo en pointe : l’attaquant sénégalais, déjà auteur de six réalisations, était finalement aligné d’entrée sur une pelouse qu’il connaît bien. Après une entame plutôt calme de part et d’autre, le premier frisson venait d’un but refusé au Messin N’Guette, dont la tête sur corner était entachée d’une faute préalable sur un défenseur brestois (8e).
Le message était reçu cinq sur cinq côté local. Quelques mouvements offensifs commençaient à se préciser et sur l’un d’eux, Court débordait sur l’aile gauche avant de servir Faussurier au second poteau, pour une reprise de volée victorieuse (1-0, 12e). Un scénario idéal ! Encore fallait-il poursuivre sur cette bonne lancée et contrecarrer les assauts visiteurs.


Si la possession de balle était logiquement favorable aux joueurs de Vincent Hognon, le danger restait rare devant la cage adverse jusqu’à la demi-heure. Ensuite, Metz se créait deux réelles opportunités d’égaliser, d’abord par Diallo sur une lourde frappe plein axe mais au ras de la lucarne (36e), puis sur une reprise de Cohade repoussée par Léon (41e). Passé ce moment délicat, le SB29 finissait mieux cette première mi-temps. Il parvenait même à se mettre à l’abri avant la pause grâce à Castelletto, dont la tête sur un corner de Court trouvait le petit filet opposé d’Oukidja (2-0, 45e).

Fort de ces deux buts d’avance, le collectif finistérien abordait la seconde période avec confiance. Belaud remplaçait Perraud, touché à la cuisse. Une révolte messine était à craindre mais pendant un bon quart d’heure, les initiatives étaient bel et bien brestoises. La donne changeait quelque peu avec les entrées conjuguées d’Ambrose et Boulaya (68e) pour redynamiser l’attaque lorraine. Effectivement, Ambrose ne tardait pas à décocher un tir vicieux que Léon déviait avec difficulté (69e).


De minute en minute, le bloc brestois était contraint de reculer pour éviter de se laisser déborder. Il ne laissait que des miettes aux attaquants adverses, si ce n’est sur une percée de Diallo dont le tir croisé touchait le poteau (81e). Après avoir fait le gros dos, les Ty-Zefs retrouvaient de l’allant en toute fin de rencontre, notamment sous l’impulsion de Battocchio et Cardona, entrés en jeu. L’avant-centre brestois se procurait deux belles occasions face aux cages mais manquait le cadre (86e et 90e). Pas grave, le score était déjà acquis.

C’est donc une deuxième victoire cette saison qui vient récompenser une prestation aboutie du SB29 face à un concurrent direct au maintien. C’est surtout trois points de plus dans la besace, qui permettent aux hommes du président Le Saint de remonter au classement (de la 18e à la 12e place) et ainsi passer la trêve internationale au chaud, en attendant d’autres rendez-vous cruciaux. « On est dans un championnat difficile, c'est très serré, personne ne lâche, analysait coach Dall’Oglio après le match. On sait qui va rester en bas donc c'était important d'engranger des points ». Prochaine étape : un déplacement à Angers, le 19 octobre.


(crédit photos : O.Stephan et G. Le Roux/sb29.bzh)