basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

04.11.17 | Plus solides

Après deux défaites d’affilée en championnat, les Brestois se sont rassurés sur le plan défensif à Valenciennes (0-0), vendredi soir. En revanche, ils ont encore manqué de réalisme devant le but adverse.

«Il faut enrayer cette mauvaise série avec un match nul», avait prévenu le coach Jean-Marc Furlan avant le déplacement dans le Nord, lors de cette 14e journée de L2. Malmenée à Nîmes et malheureuse face à Orléans, son équipe était attendue au rebond face à un adversaire lui aussi en panne d’efficacité malgré un récent changement d’entraîneur.

 

 

Au final, le partage des points s’avère équitable, même si les Ty-Zefs auraient pu, comme lors des deux derniers voyages au stade du Hainaut, faire la différence en seconde période.

Avant cela, les quarante-cinq minutes initiales avaient été moins convaincantes. Malgré les retours de Sissoko (suspension) et Pi (blessure) au milieu dans le onze titulaire, les joueurs finistériens subissaient l’impact valenciennois dans l’entrejeu. Sur un ballon récupéré côté gauche par Karaboué et propulsé aux six mètres, M. Hamel voyait une charge irrégulière de Bernard (averti sur ce coup) sur Mothiba. Le jeune attaquant sud-africain voulait se faire justice lui-même mais expédiait le ballon au-dessus des cages (10e).

 

Passée cette grosse alerte, les Brestois montraient un visage plus conquérant, sans toutefois déstabiliser l’arrière-garde locale. A plusieurs reprises, de belles actions collectives étaient amorcées avant d’échouer dans la dernière passe. En face, VAFC ne relâchait pas non plus son effort et se créait d’autres opportunités par Mothiba (26e, 38e,41e) et Aloé (28e). Quelques instants avant le retour aux vestiaires, c’est pourtant le SB29 qui aurait pu (dû ?) ouvrir le score : la tête victorieuse de Castelletto (45e), suite à un coup franc excentré d’Autret, était signalée hors jeu par le juge de ligne. Dommage !

 

 

En début de seconde période, l’emprise brestoise s’intensifiait. Plus à l’aise dans la construction, les Finistériens trouvaient davantage d’espaces dans le camp nordiste. Sur corner, une tête de Weber était dégagée sur la ligne (51e). En contre, une frappe croisée de l’ex Ty-Zef Ramaré rasait le montant de Larsonneur (57e). Dans la dernière demi-heure, coach Furlan opérait trois changements offensifs (Mayi, Charbonnier puis Diallo), ce qui avait le mérite de fragiliser le bloc valenciennois, de plus en plus bas. Mais encore une fois, la finition faisait défaut. Même après l’exclusion d’Aloé (deuxième avertissement), à la 83e, la supériorité numérique ne permettait pas aux Finistériens de forcer la décision sur le tard.

 

 

Dans un match équilibré où chaque équipe a eu sa mi-temps, l’essentiel était de ne pas perdre. A ce titre, l’objectif est atteint pour le SB29, qui grappille un point et conserve son rang dans la première moitié du classement. Pour retrouver le chemin du succès, il faudra surtout retrouver celui des filets. Et ce dès dimanche prochain, lors du 7e tour de Coupe de France face à Plédran (R2), afin de préparer au mieux le derby breton à Lorient, le samedi suivant, en L2.

 

Crédit photo : ZebrAdventure