basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

04.05.18 | Les cartes en main

En assurant les trois points face à Quevilly-Rouen, vendredi soir à Le Blé (2-0), le Stade Brestois 29 a du même coup gardé une longueur d’avance sur ses prétendants à la quatrième place, toujours indécise, qui lui ouvrirait les portes des play-offs la semaine prochaine. Réponse à Châteauroux !

Ce n’était pas le moment de flancher lors de cette 37e et avant-dernière journée de Domino’s Ligue 2 où toutes les rencontres se déroulaient simultanément. En position de force derrière le trio de tête, le club finistérien avait une belle opportunité à saisir en recevant Quevilly-Rouen Métropole. Non seulement parce que l’adversaire, englué dans la zone rouge depuis de nombreuses semaines, n’affichait pas une grande forme lors de ses précédentes sorties, mais aussi parce que les Ty-Zefs restaient quand à eux sur six matches sans défaite dont trois succès à domicile.

 


Dans ce contexte a priori déséquilibré et devant 10 000 spectateurs, ce sont pourtant les Normands qui réussissaient le meilleur démarrage. Le danger rôdait devant la cage brestoise durant quelques minutes, sans occasion bien nette si ce n’est une lourde frappe de Gakpa déviée par Larsonneur (14e). Le temps de se roder sans plusieurs titulaires habituels (Weber, Belaud, Coeff, Sissoko) les hommes de Jean-Marc Furlan passaient ensuite la vitesse supérieure. Dans leur style habituel, ils monopolisaient le ballon et mettaient la défense adverse sous une pression de plus en plus forte. Une mésentente défensive permettait d’ailleurs à Charbonnier de chiper le ballon devant Hartock pour le pousser au fond des filets (1-0, 19e).

Sur sa lancée, le SB29 insistait et trouvait ses aises dans le camp visiteur, notamment côté droit. Sur un centre de Faussurier, la tête de Diallo frôlait le cadre (23e). Charbonnier, encore lui, se montrait plus précis à la réception d’un service parfait de Pi, monté sur le flanc droit sans véritable opposition (2-0, 26e). Avec ce break réalisé avant la demi-heure de jeu, les Finistériens pouvaient voir venir. QRM affichait ses limites dans l’utilisation du ballon mais obligeait, par sa combativité, la défense brestoise à une vigilance accrue. De l’autre côté, le score pouvait encore s’alourdir sur des tentatives cadrées d’Autret (34e) ou Diallo (45e), sur lesquelles l’ex-portier local se montrait décisif. L’avantage de deux buts à la pause s’avérait logique.


En seconde période, la formation normande tentait d’inverser la tendance pour se raccrocher à un petit espoir de maintien. Avec un peu de réussite, la reprise de Gakpa, détournée par Castelletto, aurait pu tromper Larsonneur, mais le ballon échouait au ras du poteau (54e). Par la suite, la rencontre tombait dans une sorte de faux rythme où aucune des deux équipes ne prenait l’ascendant dans le jeu. L’entrée de Grougi (66e), désormais 3e meilleur buteur du club après sa 50e réalisation à Bourg-en-Bresse, contribuait à maintenir une joyeuse ambiance dans les tribunes. Optant pour la prudence, les Brestois ne laissaient pas à QRM l’occasion de relancer le suspense. Dans les dix dernières minutes, seule une frappe de Gakpa mettait l’impeccable Larsonneur à contribution (81e). Les ultimes instants n’apportaient pas de rebondissement, et les Ty-Zefs pouvaient savourer ce nouveau succès avec leur public.

Plus que le contenu, on retiendra surtout la capacité du SB29 à assumer son rang alors que la concurrence reste féroce pour l’un des deux strapontins que constituent cette saison les 4e et 5e place du championnat. A l’issue de cette 37e journée, le club du président Le Saint devance Le Havre d’une unité, Lorient et Clermont de deux. Tout peut donc encore basculer vendredi prochain, où l’on connaîtra l’identité des trois barragistes derrière le tandem Reims-Nîmes, officiellement promu. Pour rester maître de son destin, Brest devra probablement l’emporter sur la pelouse de Châteauroux, désormais hors course pour les play-offs. Rendez-vous dans une semaine pour le grand verdict…


(crédit photos : O.Stephan/sb29.bzh)