basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

04.05.17 | SB29 - NÎMES : la dynamique nîmoise

Compositions d'équipe des 4 derniers matches
32e journée : Marillat – Valls (Fabre, 19e), Harek, Briançon, Diabaté – Alakouch, Azouni, Cissokho (Thioub, 91e), Savanier – Kouakou (Paquiez, 77e), Ripart.
33e journée : Marillat – Fabre, Harek, Briançon (Aït Fana, 10e), Diabaté – Alakouch, Azouni, Cissokho, Savanier – Kouakou (Thioub, 73e), Ripart (Paquiez, 86e).
34e journée : Marillat – Alakouch, Briançon, Harek, Diabaté – Azouni (Aït-Fana, 77e), Fabre (Ripart, 67e) – Kouakou, Savanier, Cissokho – Thioub.
35e journée : Marillat – Alakouch, Briançon, Harek (Marin, 46e), Paquiez – Azouni, Savanier, Aït-Fana (Chamed, 87e), Cissokho – Kouakou (Thioub, 71e) – Ripart.


La série en cours : V – V – N – D
32e journée : Clermont – Nîmes : 2-3
33e journée : Nîmes – Orléans : 2-0
34e journée : Reims – Nîmes : 1-1
35e journée : Nîmes – Auxerre : 0-1


Avec deux points fin août, le Nîmes Olympique occupait la 18e place et comptait neuf points de retard sur Brest. Mais depuis, les Crocodiles nîmois ont bien réagi et avancent à un rythme de prétendants à la montée. Malgré la blessure de son meilleur buteur, Alioui, fracture de la cheville début mars, Nîmes n'a pas faibli. Longtemps dans l'ombre du fait de leur début de saison raté, les Nîmois ont pour la première fois mis un pied sur le podium après la 34e journée. Meilleure équipe à l'extérieur (quatre défaites seulement loin des Costières), Nîmes, malgré une défaite à domicile le week-end dernier, est à trois points du podium et peut toujours rêver de Ligue 1.

La dynamique
La dynamique d'une équipe est calculée à partir de la moyenne du nombre de points marqués sur quatre journées consécutives. Elle traduit la forme d'une équipe tout au long de la saison.

L'évolution du classement