basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

02.06.15 | David Brusau à la tête de la section féminine

Un nouveau coach viendra encadrer la saison prochaine l’équipe A féminine du Stade Brestois 29 qui s’est maintenue en Division d’Honneur et a disputé la finale de la Coupe de Bretagne.
C’est David Brusau, qui officiait au club de Quimper Kerfeuteun en D2F, qui a été désigné pour prendre les commandes de la formation brestoise. Après avoir assuré le maintien avec Quimper, le Bordelais d’origine est heureux de rebondir à Brest pour se donner à un nouveau challenge. Il retrouvera ses joueuses pour la reprise le 10 août à Pen Helen.
 

"David, peux-tu nous faire un rappel de ta saison avec Quimper ?
Le club de Quimper est monté en D2 il y a 3 ans. Cette saison, l’objectif était de se maintenir car nous avions de gros problèmes d’effectif. Cet objectif a été atteint. Maintenant, le club avait envie d’apporter de la nouveauté dans son staff, c’est pourquoi les dirigeants ont décidé de mettre fin à notre collaboration.


Comment le rapprochement avec le Stade Brestois s’est-il fait ?

J’ai eu des contacts pendant la saison avec Sébastien Maté qui assurait alors l’intérim au poste de coach de l’équipe de Brest (à la suite de Philippe Bauchard). Quand il a su que je ne restais pas à Quimper, il en a immédiatement fait part à Daniel Leroux. Après plusieurs entrevues, nous avons décidé de collaborer sur un projet commun et ambitieux.


Et quel est ce projet ?
Avec Daniel Leroux, on est partis sur l’objectif de monter en D2 dans les 2 ans.

Quel regard portais-tu sur la section féminine du Stade Brestois ?
Lorsque je suis arrivé à Quimper, en provenance de Bordeaux où je coachais déjà une équipe féminine de D2, le Stade Brestois venait de créer sa section. Depuis, j’ai eu l’occasion de les rencontrer sur des matches amicaux et j’ai été agréablement surpris par la qualité affichée par certaines joueuses. J’avais d’ailleurs entrepris d’en contacter quelques unes pour les faire venir à Quimper. Heureusement qu’elle ne sont pas venues, car ce sont des filles sur lesquelles je pourrai compter la saison prochaine.


On peut en revanche imaginer que tu vas venir avec des Quimpéroises ?
Oui, des joueuses ont décidé de leur propre gré de me suivre dans l’aventure brestoise. Pourtant descendre de la D2 à la DH n’est pas forcément évident pour de jeunes joueuses talentueuses. Mais quand elles ont appris mon départ, elles ont décidé de me suivre. Elle seront huit au SB29 à avoir évolué l'an passé en D2".