Logo Stade Brestois 29

Saison 1991-1992 (division 2 puis division 3)

Division 2 :

 

Classement général final

 

Pts

G

N

P

p

c

diff

1

Valenciennes

44

16

12

4

41

20

+21

2

Angers

41

17

7

8

50

25

+25

3

Le Mans

37

11

15

6

32

24

+8

4

Cuiseaux-Louhans

36

13

10

9

39

31

+8

5

Laval

36

14

8

10

36

29

+7

6

Guingamp

35

13

9

10

36

39

-3

7

Rouen

34

13

8

11

52

38

+14

8

Bourges

33

12

9

11

36

35

+1

9

Tours

33

12

9

11

36

47

-11

10

Dunkerque

31

9

13

10

32

34

-2

11

Ancenis

31

10

11

11

21

25

-4

12

Beauvais

29

8

13

11

36

29

+13

13

Red Star

27

6

15

11

25

30

-5

14

La Roche/Yon

26

7

12

13

25

42

-17

15

Sedan

25

7

11

14

22

38

-16

16

Amiens

24

6

12

14

26

43

-17

17

Orléans

22

5

12

15

26

42

-16

18

BREST

-

-

-

-

-

-

-

 

- Dépôt du bilan du Brest Armorique après la 20e journée : les résultats de Brest ne sont pas pris en compte et disparaissent du bilan du championnat de division 2.
- Dépôt de bilan d'Orléans après la 27e journée : les cinq derniers matchs d'Orléans sont considérés comme perdus sur le score de 0-1.

 

 

3e rang : Guéguen, Guivarc'h, Sekana, Ferrer, Pierre, P.-Y. David, Manach, Goycoechea
2e rang : L. David, Cloarec, Lagadec, Kerriou, Kane
1er rang : Pabois, Bouquet, Martins, Salaün, Le Blan, Robin

 

 

Effectif :
- Gardiens : Sergio Goycoechea, Frédéric Guéguen, Pegguy Arphexad
- Défenseurs : Diaby Sekana, Pascal Pierre, Racine Kane, Erwann Manach, Pierre-Yves David, Patrice Lagadec, Gilles Kerriou, Franck Robin.
- Milieux : Maurice Bouquet, Bernard Ferrer, Corentin Martins, Bruno Pabois, Laurent David.
- Attaquants : David Ginola, Ronan Salaün, Joël Cloarec, Stéphane Guivarc'h, Thierry Le Blan.
- Entraîneur : Slavo Müslin.


Coupe de France :
7e t. :    Lorient (D3) – Brest : 0-0/1-0 (A.P.)

 

La saison 1991-1992 :

 

Relégué administrativement en division 2, le Brest Armorique garde l'essentiel de son effectif. Malgré une interdiction de recrutement, Brest a l'autorisation de recruter un gardien suite au départ de Bernard Lama. François Yvinec réalise alors un dernier pied de nez en recrutant Sergio Goycoechea, le gardien de l'équipe nationale d'Argentine qu'il avait contribué à hisser en finale de la Coupe du Monde un an auparavant grâce à sa spécialité des tirs au but.
Avec un effectif taillé pour la division 1, il ne fait aucun doute que le Brest Armorique va survoler ce championnat de division 2 et remonter en division 1 à la fin de la saison. Logiquement, les Brestois prennent les commandes du championnat.
Mais, rapidement, les ennuis financiers gangrènent le club. L'inquiétude gagne les joueurs et les résultats sur le terrain s'en ressentent.
Le 30 novembre 1991, alors que la liquidation du club était proche (elle sera prononcée le 6 décembre), les joueurs, en plein désarroi, jouent le dernier match professionnel du Brest Armorique et ironie du sort, chez le voisin guingampais qui allait en quelque sorte occuper la place de Brest sur le devant de la scène du football professionnel breton. Ce match prend une tournure assez spéciale avec l’envahissement du terrain par des supporters brestois désabusés, ce qui provoqua le retour aux vestiaires des 22 acteurs. Il faut même l’intervention de David Ginola qui, au micro, demanda aux supporters brestois de reprendre leurs esprits et de permettre au match de se dérouler.
Le dépôt de bilan est prononcé le 6 décembre, le match Brest-Laval prévu le lendemain n'aura jamais lieu. Après avoir pour beaucoup accepté des sacrifices afin d'aider le club lors de la première rétrogradation, les joueurs partent pour aller faire les beaux jours de clubs adverses, sans aucune compensation pour le Stade Brestois qui repart en division 3.

 

Division 3 :

 

 

Pts

G

N

P

p

c

diff

1

Lorient

43

17

9

4

56

30

+26

2

Nantes (B)

38

16

6

8

46

29

+17

3

Rennes (B)

37

16

5

9

51

40

+11

4

Thouars

35

10

15

5

41

25

+16

5

Cherbourg

34

13

8

9

39

32

+7

6

Saint-Brieuc

33

12

9

9

39

35

+4

7

Laval (B)

32

13

6

11

37

25

+12

8

Saint-Pol de Léon

32

12

8

10

51

53

-2

9

BREST

30

11

8

11

39

34

+5

10

Quimper

29

9

11

10

39

28

+11

11

Vannes

29

8

13

9

29

32

-3

12

Avranches

27

8

11

11

29

36

-7

13

Guingamp

25

9

7

14

30

44

-14

14

Saint-Lo

24

8

8

14

31

42

-11

15

U.S. Montagne

19

7

5

18

24

51

-27

16

Concarneau

13

3

7

20

20

65

-45

Galerie photos
Toutes les photos