basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

14.04.17 | Une soirée tout bénef !

Avec beaucoup de personnalité, le Stade Brestois s’est logiquement imposé à Niort et a par la même occasion conforté sa place de leader avec désormais 59 points au compteur. Même si ce déplacement ne s’annonçait pas des plus aisés sur le terrain d’une équipe aimant faire tomber les grosses cylindrées, les Ty-Zefs, malgré quelques absences notables, ont su trouver des ressources.

Il y a une semaine, après un nul frustrant enregistré face à Tours, beaucoup se demandaient comment le Stade Brestois allait réagir lors de ses prochaines confrontations. Avec une meute de poursuivants lancée à ses trousses, le SB29 allait devoir être costaud pour résister à tout le monde. Le déplacement à Niort était d’ailleurs un bon test dans cette optique car, même s’ils avaient pris l’habitude depuis quelques saisons, d’y faire de bons résultats, les Brestois avaient tout à craindre d’un adversaire qui jouait là sa dernière carte pour accrocher le podium.

Privé de Bruno Grougi, Cristian Battocchio et Bryan Pelé, Jean-Marc Furlan avait dû composer une équipe new look. Sur la base d’un 4-4-2, l’entraîneur brestois avait ainsi titularisé Steven Joseph-Monrose sur l’aile gauche et Ibou Sissoko dans le cœur du jeu. Le déroulé du match allait lui donner raison puisque les Rouge et Blanc allaient une prestation maîtrisée et ne pas voler un solide résultat qui pourrait avoir son importance au moment du bilan final.

Plutôt bien entrés dans la partie, les Brestois allaient ensuite subir un peu plus les chevauchées de Lamkel Ze sur le côté gauche et les nombreux coups de pied arrêtés dont raffolent les Chamois. Sans déplorer de frayeurs majeures, les Ty-Zefs se créaient de l’autre côté du terrain plusieurs opportunités intéressantes mais un manque de précision dans les dernières passes les privaient à chaque fois de l’ouverture du score.

À 0-0 à la pause, tout était envisageable et les dix premières minutes de la seconde période allaient même apporter quelques sérieuses alertes devant le but de Joan Hartock. Le SB29 faisait le dos rond et attendait son moment. Bon choix puisque juste après l’heure de jeu, un joli travail de Julien Faussurier sur la droite et un centre délicat au-dessus du gardien niortais permettait à Steven Joseph-Monrose de débloquer le score grâce à une tête dans le but vide (0-1, 63e).

Le plus dur semblait fait et trois minutes plus tard seulement, Neal Maupay au pressing déclenchait la panique dans la défense des Chamois qui commettait une faute sur Habib Sissoko à l’entrée de la surface. Maupay se chargeait du coup franc qu’Allagbe ne pouvait que repousser sur sa barre. Johan Gastien en profitait pour faire le break face à son ancienne formation (0-2, 66e). La tête dans le seau, les Niortais allaient voir la foudre s’abattre sur René-Gaillard. Suite à un coup franc mal dégagé par Allagbe, Zak Diallo, à l’entrée de la surface, crochetait son défenseur et envoyait une mine dans le but sans se poser de question ! (0-3, 71e).

Le couvercle était mis sur cette huitième victoire brestoise à l’extérieur cette saison. Un succès qui permet de maintenir l’écart et la pression sur les poursuivants avant la réception d’Amiens samedi prochain à Le Blé (15 heures).