basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

SAISON 2013-2014 (Ligue 2)

 

 

 

Pts

G

N

P

p

c

diff

1

Metz

76

22

10

6

55

28

+27

2

Lens

65

17

14

7

58

40

+18

3

Caen

64

18

10

10

65

44

+21

4

Nancy

61

16

13

9

47

37

+10

5

Niort

58

15

13

10

51

47

+4

6

Dijon

57

14

15

9

53

42

+11

7

BREST

56

15

11

12

38

32

+6

8

Tours

55

15

10

13

63

56

+7

9

Angers

55

14

13

11

46

45

+1

10

Troyes

52

15

7

16

56

44

+12

11

Créteil

50

12

14

12

57

58

-1

12

Le Havre

48

11

15

12

43

43

0

13

Arles-Avignon

46

10

16

12

36

38

-2

14

Clermont

45

10

15

13

31

38

-7

15

Nîmes

44

10

14

14

49

54

-5

16

Auxerre

43

10

13

15

35

45

-10

17

Laval

42

10

12

16

44

52

-8

18

Châteauroux

40

10

10

18

43

59

-16

19

Istres

36

9

9

20

48

74

-26

20

CA Bastia

24

4

12

22

21

63

-42

 

Meilleurs buteurs :

1. Duhamel (Caen), Delort (Tours) : 24 buts

3. Sakho (Metz), Sala (Niort) : 18 buts

, Verdier (10 buts), Grougi (9 buts), Ayité (7 buts), Alphonse (6 buts), ...

 

3e rang : Guichard, Lachuer, Falette, Mendy, Dieng, Hatrock, Thébaux, Kervestin, Martial, Khaled, Coulibaly, Orlach, Abautret
2e rang : Traoré, Grech-Angelini, Ratajczak, Alphonse, Guidilye, Verdier, Ayité, Ramaré, Auras, Julien, Baudouin, Kergastel, Lejeune
1er rang : Moimbé, Pérez, Makonda, Dernis, Dupont, Kermarec, Bucquet, Grougi, Lesoimier, Pandor, Ferradj

 

 

 

Effectif :
- Gardiens : Alexis Thébaux, Joan Hartock, Lionel Cappone, Mathieu Kervestin.
- Défenseurs : Simon Falette, Ousmane Coulibaly, Wilfried Moimbé, Ismaël Traoré, Tripy Makonda, Brendan Chardonnet, Florian Lejeune, Bernard Mendy, Johan Martial, Timothée Dieng, Brahim Ferradj, Florian Julien.
- Milieux : Johann Ramaré, Manuel Pérez, Bruno Grougi, Dialo Guidileye, Benoît Lesoimier, Domonique Pandor, Geoffrey Dernis, Abdel Khaled, Victor Rousseau.
- Attaquants : Nicolas Verdier, Johnathan Ayité, Alexandre Alphonse, William Sea,  Jordan Lebacle.
- Entraîneur : Alex Dupont.

 

 

Coupe de France :
7e tour : 16/11/2013 : Sablé-sur-Sarthe (CFA2) – Brest : 0-2 (Verdier, Verdier)
8e tour : 07/12/2013 : Cherbourg (CFA) – Brest : 1-3 (Ayité, Ayité, Alphonse)
1/32e :     06/08/2013 : Brest – Paris SG (Ligue 1) : 2-5 (Lesoimier, Ayité)


Coupe de la Ligue :
1/16e :     06/08/2013 : Brest – Auxerre (Ligue 2) : 1-4 (Ayité).


Championnat de France :

 

 

 

Buteurs

Pts - Clst

1ère j

02/08/2013

Châteauroux – Brest : 3-3.......

Grougi, Pandor, Ayité......................................

1 - 8e

2e j

12/08/2013

Brest – Istres : 3-1...................

R. Lejeune (csc), Verdier, Ayité.........................

4 - 5e

3e j

16/08/2013

Nancy – Brest : 0-1.................

Grougi...........................................................

7 - 5e

4e j

23/08/2013

Brest – Dijon : 0-0...................

.....................................................................

8 - 5e

5e j

30/08/2013

Angers – Brest : 2-1................

Grougi...........................................................

8 - 7e

6e j

16/09/2013

Auxerre – Brest : 0-0...............

.....................................................................

9 - 8e

7e j

20/09/2013

Brest – CA Bastia : 2-0............

Ramaré, Dernis..............................................

12 - 4e

8e j

24/09/2013

Laval – Brest : 2-1...................

Verdier..........................................................

12 - 8e

9e j

27/09/2013

Brest – Créteil : 1-2.................

Verdier..........................................................

12 - 11e

10e j

04/10/2013

Tours – Brest : 1-1...................

Verdier..........................................................

13 - 11e

11e j

21/10/2013

Brest – Metz : 0-3....................

.....................................................................

13 - 13e

12e j

25/10/2013

Le Havre – Brest : 0-1.............

Verdier..........................................................

16 - 11e

13e j

04/11/2013

Brest – Troyes : 1-1.................

Verdier..........................................................

17 - 12e

14e j

09/11/2013

Arles-Avignon – Brest : 1-0.....

.....................................................................

17 - 13e

15e j

22/11/2013

Brest – Niort : 0-1....................

.....................................................................

17 - 14e

16e j

29/11/2013

Clermont – Brest : 1-0.............

.....................................................................

17 - 16e

17e j

13/12/2013

Brest – Nîmes : 1-1.................

Ayité..............................................................

18 - 16e

18e j

20/12/2013

Caen – Brest : 0-0...................

.....................................................................

19 - 15e

19e j

13/01/2014

Brest – Lens : 0-1....................

.....................................................................

19 - 15e

20e j

17/01/2014

Istres – Brest : 3-1...................

Verdier..........................................................

19 - 17e

21e j

24/01/2014

Brest – Nancy : 0-0.................

.....................................................................

20 - 16e

22e j

31/01/2014

Dijon – Brest : 3-0...................

.....................................................................

20 - 19e

24e j

15/02/2014

Brest – Auxerre : 1-0...............

Verdier..........................................................

23 - 19e

25e j

24/02/2014

CA Bastia – Brest : 0-1............

Alphonse.......................................................

26 - 18e

26e j

28/02/2014

Brest – Laval : 2-1...................

Grougi, Grougi ...............................................

29 - 18e

27e j

07/03/2014

Créteil – Brest : 0-0.................

.....................................................................

30 - 17e

28e j

14/03/2014

Brest – Tours : 2-0...................

Grougi, Verdier ..............................................

33 - 13e

23e j

18/03/2014

Brest – Angers : 1-0................

Grougi...........................................................

36 - 11e

29e j

24/03/2014

Metz – Brest : 1-0....................

.....................................................................

36 - 13e

30e j

28/03/2014

Brest – Le Havre : 1-1.............

Alphonse.......................................................

37 - 13e

31e j

04/04/2014

Troyes – Brest : 0-2.................

Grougi, Alphonse............................................

40 - 13e

32e j

11/04/2014

Brest – Arles-Avignon : 2-0.....

Grougi, Alphonse............................................

43 - 11e

33e j

18/04/2014

Niort – Brest : 1-2....................

Ayité, Falette..................................................

46 - 8e

34e j

25/04/2014

Brest – Clermont : 2-0.............

Alphonse, Grougi............................................

49 - 7e

35e j

02/05/2014

Nîmes – Brest : 1-1.................

Ayité..............................................................

50 - 8e

36e j

05/05/2014

Brest – Caen : 0-1...................

.....................................................................

50 - 8e

37e j

09/05/2014

Lens – Brest : 0-1....................

Ayité..............................................................

53 - 7e

38e j

16/05/2014

Brest – Châteauroux : 3-0.......

Ayité, Verdier, Alphonse...................................

56 - 7e

 

 La saison 2013-2014 :

 

Après une saison précédente agitée et terminée par une relégation en Ligue 2, l'intersaison est marquée par l'arrivée à la présidence du Stade Brestois 29 d'Yvon Kermarec qui succède à Michel Guyot. L'autre événément marquant est le retour comme entraîneur d'Alex Dupont, de retour aux commandes un peu plus d'un an après son éviction, en avril 2012. Avec un encadrement de la masse salariale et un recrutement contrôlé par la DNCG, les dirigeants brestois ont tout d'abord comme priorité de se défaire d'une partie de l'effectif de Ligue 1; objectif atteint avec les départs de Baysse, Licka, Kantari, Touré, Chafni, Soumah, Benschop, ...
Côté renforts, Brest s'efforce de recruter malin et enregistre les arrivées de Ramaré (Reims), Pérez (Grenoble), Verdier (GFCO Ajaccio), Moimbé (Tours) et les prêts de Pandor (Monaco) et Falette (Lorient).

Les interrogations sont nombreuses à l'aube de cette saison 2013-2014, une des questions étant de savoir comment les Brestois ont digéré leur calamiteuse saison précédente et la descente en Ligue 2.

Pour l'ouverture du championnat, Brest se déplace à Châteauroux et ramène le point du match nul, avec un score de 3-3. Ce match nul a un goût amer car Brest menait 3-2 à quelques minutes de la fin et a concédé trois buts face à un adversaire largement à sa portée.
La défense brestoise inquiète en ce début de saison car Brest se fait une nouvelle fois éliminer d'entrée en Coupe de la Ligue, avec une sévère défaite 4-1 face à Auxerre au stade Francis Le Blé.
Lors de la 2e journée de championnat, Brest bat Istres 3-1 au terme d'un match très animé et remporte ainsi une victoire au stade Francis Le Blé qui le fuyait depuis près de 9 mois, la victoire précédente remontant au 17 novembre 2012 contre Bastia.

Ramaré face à J. Leroy (2ej : Brest - Istres : 3-1)

Ramaré face à J. Leroy (2e j : Brest - Istres : 3-1)

 

 

Arrive ensuite un déplacement à Nancy, pour le premier gros test de ce championnat. Les Brestois résistent bien face à des Nancéiens en mal d'efficacité et de réussite et s'imposent 1-0 grâce à un superbe but de Grougi.
Face à Dijon, Brest a l'occasion de s'installer en tête du championnat mais souffre face aux athlétiques dijonnais. Finalement, les Brestois tiennent derrière et assurent un bon match nul 0-0.
C'est un nouveau gros match qui est proposé pour la 5e journée, face à Angers qui réalise jusque-là un parcours quasi sans faute. Brest s'incline 2-1; les Brestois avaient pourtant fait le plus dur en égalisant à 1-1 à la 89e mais encaissent un second but à la 90e minute, concédant ainsi leur première défaite de la saison.
La fin du mercato se solde par un statut-quo, les dirigeants brestois ne réussissant pas à transférer certains joueurs ce qui leur aurait permis de recruter. C'est donc avec un effectif limité en attaque (blessure d'Ayité pour 2 mois lors d'Angers-Brest) que Brest va devoir poursuivre sa saison.
A Auxerre, les Brestois réalisent une solide prestation malgré les absences de Lesoimier et Grougi, suspendus, et repartent de Bourgogne avec un très bon 0-0. Dans la foulée, ils battent facilement le CA Bastia 2-0, le score étant déjà acquis après cinq minutes de jeu. Après 7 journées, Brest occupe la 4e place mais la suite va être beaucoup plus difficile.

 

L'accumulation des matchs se fait sentir et les Brestois concèdent deux défaites consécutives, 2-1 à Laval et 2-1 à domicile face à Créteil alors qu'ils menaient 1-0 à la pause.
Brest croit se rassurer en ramenant un bon match nul 1-1 de Tours, alors 3e au classement, mais, après deux semaines de trêve internationale, le retour au championnat est bien difficile car Brest est balayé à domicile 3-0 par Metz. Alex Dupont fustige alors son équipe, la jugeant ne pas avoir les qualités morales et techniques pour jouer le haut de tableau et déclare qu'il va falloir jouer pour ne pas descendre.

C'est déjà une opération commando qui est lancée pour le déplacement suivant au Havre. Solide derrière, réaliste devant, Brest s'impose 1-0 grâce à un but de Verdier.
Lors de la réception de Troyes, Alphonse effectue son grand retour après 18 mois d'absence pour blessure mais sort au bout de 13 minutes, à la suite d'un carton rouge. En infériorité numérique, menés 1-0, les Brestois font preuve de courage pour faire match nul 1-1.
Mais Brest reste trop irrégulier et s'incline 1-0 en toute fin de match à Arles-Avignon. A leur décharge, les Brestois étaient privés de plusieurs joueurs, entre blessés et suspendus.
Les choses ne s'arrangent pas et Brest passe complètement à côté de la réception de Niort et s'incline 1-0. Le déplacement à Clermont se termine sur une défaite sur le même score, un penalty litigieux concédé à la 89e minute. Brest n'avance plus au classement et le manque d'engagement inquiète.

Verdier (13e j : Brest - Troyes : 1-1)

Verdier (13e j : Brest - Troyes : 1-1)

 

 

Brest recule même et se retrouve à jouer un match à 6 points contre Nîmes, premier relégable. Le jeu brestois reste inquiétant, les joueurs manquent de combativité et il faut une erreur du gardien nîmois pour arracher le match nul 1-1 en toute fin de partie, après un penalty bêtement concédé à l'heure de jeu.
Juste avant la trêve, Brest obtient un bon 0-0 à Caen. Le Stade Brestois passe les fêtes en 15e position, avec seulement deux points d'avance sur le premier relégable, Istres.

En Coupe de France, Brest avait éliminé Sablé (CFA2) et Cherbourg (CFA) aux 7e et 8e tour et se voit offrir le Paris SG en 1/32e de finale. Brest va rater ce rendez-vous : le public boude l'affiche à cause d'une tarification excessive et les Brestois s'inclinent 5-2 face à un PSG qui joue sans forcer dans une rencontre qui ressemble à un match amical.
Pour la reprise du championnat, Brest perd 1-0 à domicile face à Lens. Les Brestois montrent plus d'envie que lors de leurs sorties précédentes mais se montrent incroyablement maladroits face au but. La situation ne s'arrange pas car Brest s'incline 3-1 à Istres, concurrent direct pour le maintien.
Face à Nancy, sur une pelouse rendue bien grasse par la pluie et le vent, les Brestois se battent  pour prendre un bon point du match nul, 0-0.

Mais Brest manque de continuité et sombre 3-0 à Dijon après une prestation qu'Alex Dupont juge affligeante. La situation au classement se détériore car les autres mal classés se battent et marquent des points. Brest chute alors jusqu'à la 19e place avec 4 points de retard sur le premier non-relégable.

Thébaux, décisif face à Auxerre (24e j : Brest - Auxerre : 1-0)

Thébaux, décisif face à Auxerre (24e j : Brest - Auxerre : 1-0)

 

 

La météo sur la Bretagne reste agitée en cet hiver et la rencontre Brest-Angers est reportée. Les tempêtes se succèdent sur la pointe bretonne mais la rencontre Brest-Auxerre peut tout de même se disputer. Tant mieux pour Brest, car les Brestois s'imposent, certes laborieusement, mais s'imposent sur le score de 1-0. Présent dans les tribunes lors de ce match, Oscar Ewolo, capitaine de l'équipe qui monta et se maintint deux fois en Ligue 1, revient bénévolement au club pour donner un coup de main, et apporter sa légendaire bonne humeur. Conséquence ou pas, Brest s'impose 1-0 au CA Bastia dans le duel des deux derniers au classement. Brest passe alors Laval qu'il reçoit le vendredi suivant. Menés 1-0, les Brestois renversent la situation et l'emportent 2-1. L'embellie brestoise se confirme avec un bon match nul 0-0 à Créteil. Brest sort de la zone rouge et s'apprête à affronter des équipes du haut de tableau. Mais plus rien ne semble arrêter les Brestois qui dominent Tours, 2-0, et battent ensuite Angers 1-0 en match en retard. Brest remonte alors en 11e position avec six points d'avance sur le premier relégable. A l'agonie un mois plus tôt, Le Stade Brestois s'est métamorphosé et est redevenu une équipe solide.

Grougi, buteur contre Laval (26e j : Brest - Laval : 2-1)

Grougi, buteur contre Laval (26e j : Brest - Laval : 2-1)

 

 

Seul le leader messin parvient à mettre un terme à cette série de matchs sans défaite; Brest s'incline sur la plus petite des marges, 1-0, à Saint-Symphorien. Après le match nul concédé contre Le Havre, 1-1, à domicile, alors qu'un coup d'arrêt aurait pu être craint, Brest va plutôt repartir de plus belle et s'impose 2-0 à Troyes, bat ensuite Arles-Avignon 2-0. Brest bascule alors dans la première partie de tableau et assure son maintien. Mieux, en allant gagner à Niort, Brest revient à portée de tir du podium : avec cinq points à reprendre sur les cinq dernières journées, un espoir un peu fou de jouer la montée semble naître. La victoire 2-0 contre Clermont permet à Brest de continuer à espérer. Mais, en concédant le match nul 1-1 à Nîmes, ce rêve s'envole.
La fin du championnat reste néanmoins intéressante car Brest apparaît en arbitre pour la montée et la descente.
A Francis Le Blé, face à Caen, Brest court toute la partie après le score et doit s'incliner 1-0 mais cette rencontre fut très animée et Brest aurait mérité mieux. Le vendredi suivant, Brest se rend à Félix Bollaert pour y affronter Lens. Un match nul suffit à Lens pour valider son billet pour l'élite mais Brest va gâcher la fête prévue en s'imposant 1-0. Pour conclure le championnat, les Brestois s'imposent facilement 3-0 face à Châteauroux qu'ils condamnent au National.

Alphonse, buteur contre Châteauroux, remercie Dernis

Alphonse, buteur contre Châteauroux, remercie Dernis

 

 

Après avoir craint une nouvelle relégation, Brest termine en 7e position avec presque le regret que le championnat ne dure pas plus longtemps pour continuer à revenir sur les équipes de tête.
Les Brestois auront connu une saison en trois temps. Après une bonne entame de championnat, 4e après 7 journées, la double défaite contre Laval et Créteil a cassé la dynamique et replacé Brest dans la spirale négative connue la saison précédente. Avec une accumulation de blessures et de suspensions, les Brestois ont déjoué pour finir par s'enfoncer jusqu'à la 19e place et donner l'impression de filer vers le National.
Heureusement, à partir de la mi-février, Brest va amorcer un redressement spectaculaire. Après quelques matchs gagnés au courage, Brest va finir par retrouver un niveau de jeu digne d'une équipe jouant la montée. La fin de saison a montré que Brest aurait pu jouer un autre rôle dans ce championnat et aurait pu viser plus haut mais, après avoir craint le pire, la 2e partie de championnat a redonné le sourire aux supporters brestois.