basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

09.07.10 | : La bande des quatre

Ils forment un groupe à l’intérieur du groupe, une petite famille dans la grande. L’entraîneur des gardiens, Julien Lachuer, et ses trois poulains, Steeve Elana, Simon Pontdemé et Gaëtan Deneuve vivent la vie du Stade Brestois 29, avec les autres, au jour le jour, mais leur cas reste, comme dans toutes les équipes, un peu spécial. Julien Lachuer, qui occupe son poste depuis la saison dernière, revient sur sa mission, les trois gardiens nous expliquant un peu mieux comment aborder ce statut particulier à l’intérieur du groupe.

 


Julien Lachuer : « Pendant la préparation, on fait en sorte de ne pas cramer les gardiens. Moi je préfère travailler tout de suite dans l’explosivité. Il ne faut pas trop faire d’endurance, les gardiens ont surtout besoin d’un renforcement musculaire. Ensuite, il faut retrouver la concentration et les sensations. Enfin, dans quelques semaines, on abordera la phase de préparation aux matches pour qu’ils aient, le jour J, la confiance en eux et la maîtrise. Le but du stage, c’est de connaître ses gardiens le mieux possible, avoir des renseignements sur leur profil mental, savoir quel type de gardiens on a. Il faut pouvoir les décrypter, autant techniquement que mentalement, pour les maintenir à un certain niveau ou même les faire progresser. La psychologie, c’est 60 à 70% de leurs performances. Les gardiens ont besoin d’effacer le maximum d’inconnus, c’est ça le haut-niveau. Car ils peuvent avoir un physique, une morphologie, une adresse ou une agilité mais s’ils n’ont pas un mental fort… »

Steeve Elana : « La priorité, c’est que Gaëtan se sente bien dans le groupe. Aucun de nous trois n’a un rôle spécifique. Chacun arrive avec sa personnalité, après à nous de nous adapter pour bosser dans une bonne ambiance. On se donne des conseils à tous, on se confie nos impressions, nos états d’âme. Chacun doit respecter l’autre, ce sont des relations humaines tout à fait normales ».

Simon Pontdemé : « Steeve et moi, on est assez ouverts. La concurrence existe, mais c’est elle qui fait avancer les joueurs. S’il y a de la concurrence sur le terrain, ce n’est pas pour ça qu’on doit travailler dans une mauvaise ambiance. Il y a un respect normal. Gaëtan lui vient d’arriver, c’est peut-être à lui de nous aider à l’incorporer et ça va le faire sans problème ».

 

Gaëtan Deneuve : « Mon intégration se passe bien, le groupe vit bien. C’est à moi d’aller un peu plus vers Steeve et Simon mais ça se fait plutôt naturellement. Dans le football aujourd’hui, les liens se nouent vite. Après, pour que ça marche bien, il faudra respecter les choix du coach et continuer à travailler dans le même état d’esprit ».