basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

04.07.10 | A. Kantari : « Se retrouver, c’est un plaisir »

Brestois depuis quatre saisons, Ahmed Kantari (25 ans) n’en est pas à sa première préparation de championnat. S’il avoue que « les stages et les méthodes peuvent varier » selon les équipes – il a aussi connu Strasbourg et le PSG -, il reconnaît « aimer cette période et cette ambiance ». Le point avec lui sur les différentes étapes d’une bonne mise en route d'avant-saison.

 

LE FOOTING

« Je préfère évidemment tout ce qui est ballon mais il faut passer par là donc ça ne me dérange pas plus que cela, j’arrive même plutôt dans le groupe de tête ! Mais chez les grands gabarits, c’est vrai qu’on n’a pas besoin d’autant d’endurance qu’un milieu de terrain qui va répéter beaucoup d’efforts. On va davantage être dans la gestion ».

 

LE RENFORCEMENT MUSCULAIRE

« Nicolas (Locussol, le préparateur physique) nous a mis en place une nouvelle méthode de travail avec des petits exercices. Ca permet de travailler tous les groupes musculaires et de remettre notre corps à l’endroit après cinq semaines de vacances. C’est plutôt sympa, ça passe assez vite, on est en plein air et c’est assez ludique ».

 

LE TRAVAIL TECHNIQUE

« C’est bien-sûr ce qu’on préfère. Les entraîneurs nous répètent de refaire nos gammes toute l’année mais c’est beaucoup plus important en début de saison pour retrouver des sensations. Tu perds forcément des repères après plusieurs semaines de vacances mais tu les retrouves vite après deux ou trois séances. Tu dois forcer ton corps à refaire des trucs qu’il n’a pas connus pendant un certain temps ».

 

LA COHÉSION DE GROUPE

« Déjà ça fait plaisir de se retrouver parce qu’on a créé beaucoup d’affinités entre nous durant la saison dernière qui a été extraordinaire. On était bien en vacances mais se retrouver, c’est un autre plaisir parce qu’on a déjà des automatismes. Pour les nouveaux, tout le monde doit y mettre du sien pour les intégrer. C’est une petite parole, un geste…On a tous été nouveaux dans un club donc on sait que ce n’est pas facile. Personnellement, j’ai toujours été bien accueilli partout où je suis passé, j’essaie de rendre la pareille ».